Une campagne d’information lancée à Kaolack sur la nouvelle carte d’identité
APS
SENEGAL-SOCIETE

Une campagne d’information lancée à Kaolack sur la nouvelle carte d’identité

Kaolack, 4 jan (APS) – La maire de Kaolack (centre), Mariama Sarr, a lancé mercredi une campagne d’information sur la nouvelle carte d’identité biométrique multifonctions, pour inciter les habitants de la commune ayant atteint l’âge de la majorité à l’acquérir.
 
"Cette campagne de sensibilisation va se poursuivre jusqu’au mois de mars, dans les quartiers de la commune", a précisé Mme Sarr lors du lancement de l’initiative en présence de responsables de l’Alliance pour la République (APR, au pouvoir) à Koalack.
 
"Au cours de cette campagne, nous allons organiser deux grandes caravanes, dans la ville, à la mi-janvier et à la mi-février, pour que toutes les populations de Kaolack puissent avoir la bonne information sur la nouvelle carte nationale d’identité biométrique", a-t-elle ajouté.
 
Les jeunes qui viennent d’avoir 18 ans, l’âge de la majorité légale, font partie des personnes ciblées par cette initiative, selon Mariama Sarr.
 
Les leaders des structures locales de l’APR "vont descendre sur le terrain pour informer les populations" des critères à satisfaire pour obtenir la carte d’identité biométrique multifonctions, a indiqué Mme Sarr.
 
Selon elle, la commune de Kaolack dispose de cinq commissions d’enrôlement des demandeurs de cette carte.
 
L’une des commissions est installée à la préfecture et une autre se trouve à la mairie, a précisé Mariama Sarr, également ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance. 
 
Trois commissions itinérantes seront mises à la disposition de Médina Baye, Ndorong et Nimzatt, "pendant 15 jours" pour faciliter l’obtention de la carte aux habitants de ces quartiers de la commune, selon la maire de Kaolack.
 
"Nous lançons un appel à toutes les populations, pour qu’elles viennent s’inscrire auprès de ces commissions et s’imprègner de l’agenda des commissions itinérantes", a-t-elle dit à l’adresse des Kaolackois.
 
Le Sénégal a lancé en octobre dernier des opérations de production d’une carte d’identité biométrique multifonctions. 
 
Cette pièce d’identité instituée par la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest va en même temps servir de carte d’identité nationale, de carte d’électeur, de permis de conduire, de carte bancaire, etc.
 
Elle va remplacer la carte d’identité biométrique lancée au Sénégal depuis plusieurs années, une carte dont la fin de la validité, prévue initialement le 31 décembre 2016, a été prolongée jusqu’à la fin de mars prochain par le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique.
 
Munie d’une puce électronique sécurisée, la nouvelle carte d’identité multifonctions va comporter les empreintes digitales et les données biométriques du propriétaire : nom, prénom, sexe, taille, couleur des yeux, etc. 

AB/ESF