Assemblée nationale : un responsable de Mankoo Taxaw Sénégal veut plaider la cause de Bakel
APS
SENEGAL-LEGISLATIVES-CAMPAGNE

Assemblée nationale : un responsable de Mankoo Taxaw Sénégal veut plaider la cause de Bakel

Bakel, 17 juil (APS) - La tête de liste départementale Mankoo Taxaw Sénégal, Abdoulaye Cissé dit Modibo, parcourt les rues de la ville de Bakel, pour solliciter les suffrages des habitants, afin d’aller à l’Assemblée nationale plaider la cause de ce département où "tout est priorité".

Il sillonne les principales artères de la ville aux cris de "Vive Modibo !", poussé par ses partisans à pieds, à motos Djakarta ou en véhicules. 

Le candidat à la députation est d’avis que "rien ne va à Bakel depuis les indépendances, car rien n’a changé".

"Point d’infrastructures, aucun secteur ne marche", et même "l’électrification rurale dont on parle beaucoup, est inexistante", tout comme l’éclairage public, lance-t-il.
 
D’après lui, "Bakel ne se retrouve pas dans les 70% des réalisations du Plan Sénégal émergent" et cela est du au fait que "le député sortant passe tout son temps à faire l’éloge du président de la République".

"Dans ce cas, comment voulez-vous que les doléances du département soient prises en compte ?", s’est-il demandé.
 
"Je demande aux Bakélois de m’accorder leurs suffrages pour que je puisse défendre les causes du département où tout est priorité", a-t-il poursuivi. 
 
"La réhabilitation des routes est une nécessité impérieuse, en ce sens que pour évacuer un malade, vous avez des difficultés, d’autant plus que le trajet Bakel-Tambacounda nécessite 8 heures" d’horloge.

BC/ADI/OID/ASB