UGB : les relations entre religieux et hommes politiques au menu des rencontres politiques de Ndar
APS
SENEGAL-POLITIQUE

UGB : les relations entre religieux et hommes politiques au menu des rencontres politiques de Ndar


Saint-Louis, 23 juil (APS) – Le rapport entre religieux et hommes politiques sénégalais a été au cœur des échanges réunissant chercheurs et acteurs de la vie publique dans le cadre de la troisième série des Rencontres politiques de Ndar (RPN), a constaté l’APS.


La rencontre organisée à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis a notamment été l’occasion pour les participants de débattre des enjeux liés à la laïcité, à la démocratie et au développement en rapport avec la religion.


"La troisième série des rencontres politiques de Ndar vise, d’une part, à analyser les rapports qui existent entre les autorités religieuses et les hommes politiques au Sénégal et, d’autre part, à voir si ces rapports sont de nature à consolider la démocratie", a expliqué le professeur Babaly Sall, initiateur des dites rencontres.


"Au Sénégal, nous avons un système équilibré et harmonieux où politiques et religieux se complètent. On a une spécificité sénégalaise qui fait qu’on a un équilibre harmonieux. Cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de problème à surmonter", a-t-il souligné.


Le professeur Babaly Sall est le coordonnateur du "Carrefour d’études et de recherche-action pour la démocratie et le développement" (CERADD) de l’UGB, à l’origine de ces rencontres.


Il s’est notamment agi au cours des échanges introduits par le docteur Blondin Cissé, enseignant à l’UGB et le député et avocat saint-louisien Alioune Abatalib Guèye, de voir comment au Sénégal, "le religieux est mobilisé à des fins politiques", indique-t-on dans les termes de référence.


Les participants ont ainsi débattu de l’impact des autorités religieuses dans les choix politiques opérés par les citoyens sénégalais, et analyser les retombées éventuelles des soutiens apportés aux hommes politiques.


AKS/PON