Trafic de bois en Casamance : Dakar va travailler
APS
SENEGAL-GAMBIE-ENVIRONNNEMENT-COOPERATION

Trafic de bois en Casamance : Dakar va travailler "en synergie" avec les nouvelles autorités de Banjul (ambassadeur)

Ziguinchor, 5 déc (APS) – L’Etat du Sénégal va nouer une "collaboration étroite" avec les nouvelles autorités gambiennes en travaillant en synergie pour une lutte efficace contre le trafic de bois en Casamance, dernier poumon vert du pays, a assuré, lundi, l’ambassadeur du Sénégal à Banjul, le professeur Saliou Ndiaye.
 

 
"Le Sénégal va travailler d’une façon étroite avec les nouvelles autorités gambiennes pour l’éradication définitive du phénomène de la coupe de bois dans les forêts de la Casamance", a déclaré M. Ndiaye au cours d’un entretien avec la RFM.
 
"Avec le gouvernement qui va être installé, nous allons renforcer la synergie d’actions avec nos forces de défense et de sécurité et en compagnie des services forestiers du pays pour une collaboration avec la Gambie et même avec la Guinée Bissau", a annoncé le professeur Saliou Ndiaye.
 
Au-delà de cette lutte contre l’exploitation illicite de la forêt en Casamance, "Dakar entend aussi intensifier la coopération dans la lutte contre les crises sanitaires, la lutte contre les changements climatiques, la lutte contre la raréfaction des ressources naturelles, la menace terroriste et les trafics en tous genres", selon le diplomate sénégalais.
 

MTN/PON