Tounkara appelle à ‘’tourner la page de 57 ans de promesses politiciennes’’
APS
SENEGAL-LEGISLATIVES-CAMPAGNE

Tounkara appelle à ‘’tourner la page de 57 ans de promesses politiciennes’’

Ziguinchor, 23 juil (APS) – Le leader de la liste ‘’Défar Sénégal’’ Mamadou Sy Tounkara a invité samedi à Ziguinchor (sud) les électeurs à voter massivement pour sa liste pour ‘’enfin tourner la page de 57 années de promesses politiciennes’’.
 
‘’Nous n’avons pas une approche-promesse. Depuis très longtemps les campagnes électorales riment avec promesses. Notre combat est d’éveiller la conscience de nos concitoyens pour qu’ils ne se laissent plus tromper (…) il est temps de tourner la page de 57 années de promesses politiciennes’’, a notamment dit M. Tounkara dont le slogan de campagne est ‘’Jelé Fi Politiciens Yii’’ (Faire dégager les politiciens’’).
 
‘’Nous ne devons plus rester les bras croisés en laissant le pays entre les mains de politiciens professionnels qui nous donnent par ci des tee-shirts et nous offrent par là des billets de 2000 FCFA. Nous voulons un autre Sénégal avec d’autres citoyens engagés pour sonner le glas des politiciens’’, a poursuivi Mamadou Sy Tounkara.
 
‘’Il faut voter contre les politiciens professionnels. Il faut tourner la page de toutes ces promesses électorales’’, a lancé la tête de liste nationale ‘’Défar Sénégal’’ qui a improvisé des rassemblements au marché central de Boucotte et dans d’autres places publiques de Ziguinchor.
 
Interrogé sur l’appel à la marche pour le retrait des cartes d’électeurs par l’ancien président Abdoulaye Wade, Mamadou Sy Tounkara assure qu’il ne répondra pas à cet appel. ‘’Nous n’irons pas à cette marche (…) tout le monde sait que l’ancien président n’est pas là pour être député. Il y a d’autres choses que nous ne maitrisons pas’’, a-t-il déclaré.
 
‘’Nous ne sommes pas prêts à accompagner les politiciens professionnels dans leurs jeux et combines. Dans cette marche, il peut y avoir d’autres agendas cachés que nous ignorons. Un sage m’a confié que quand deux politiciens professionnels s’entretuent, mieux vaut ne pas s’en mêler parce que la victime d’aujourd’hui sera le bourreau de demain’’, a justifié Mamadou Sy Tounkara.
 

MTN/OID