Thiès : les populations invitées à aller voter malgré les couacs
APS
SENEGAL-LEGISLATIVES-SCRUTIN

Thiès : les populations invitées à aller voter malgré les couacs


Thiès, 30 juil (APS) - Des responsables politiques de Thiès (ouest), du pouvoir comme de l’opposition, ont appelé les électeurs à se déplacer massivement pour s’acquitter de leur devoir civique, malgré les couacs notés dans l’organisation des législatives de dimanche.
 
"J’ai accompli mon devoir civique mais il y a quelques couacs qu’on m’a signalés à Keur Daouda Cissé, parce qu’il y a beaucoup de jeunes qui ont leur pièce" mais dont les noms "ne figurent pas sur les listes. C’est une situation déplorable", a dit La tête de liste départementale de la "coalition gagnante/Mankoo Wattu Senegaal’’.
 
Mouhamadou Lamine Massaly s’adressait à des journalistes, peu après avoir accompli son devoir civique au centre de vote dit de la Croix-Rouge, à Thiès.
 
Interpellé sur les accusations d’achats de consciences, aux HLM-route de Dakar, il a appelé "les citoyens à voter massivement pour le triomphe de la vérité".
 
"J’ai constaté le calme mais dans le bureau où j’ai voté, il y a 312 inscrits et à midi, il n’y avait que 64 votants. Je voudrais donc lancer un appel" aux populations de Petit Thialy et de Thiès, ainsi qu’à "toutes les populations sénégalaises pour qu’elles sachent que ces élections sont extrêmement importantes", a de son côté déclaré Hélène Tine au sortir de son bureau au centre Petit Thialy.
 
La députée sortante, investie sur la liste nationale de la "coalition Mankoo Taxawu Senegaal’’, a par ailleurs déploré les différentes dysfonctionnements notés dans les opérations électorales, qui peuvent selon elle "démotiver les électeurs".
 
Elle a évoqué "les couacs qu’il y a dans ce processus et qu’il continue d’y avoir", disant avoir rencontré "des électeurs qui ne savent pas à quel saint se vouer". "Il n’y a pas la liste des inscrits affichée devant les portes du bureau de vote. Cela est extrêmement grave pour la démocratie sénégalaise", a relevé Hélène Tine.
 
Talla Sylla, tête de liste nationale de la coalition "FalAskan Yi", lui a voté au centre de vote Abdoulaye Yakhine Diop, situé dans la commune de Thiès-ouest et comptant 14 bureaux de vote pour 7274 électeurs.
 
Il dit prier pour que les élections se passent "pour l’essentiel dans le calme et la sérénité". "Nous avons donné tout ce qui était en nous pour le peuple. Maintenant la campagne est derrière nous. La campagne c’était le moment des candidats, aujourd’hui c’est le jour de l’électeur, c’est le jour du citoyen", a-t-il souligné.
 
"Nous devons en tant que classe politique tout faire pour permettre à ce citoyen-électeur de jouir de ses droits d’accomplir son devoir, qui lui permet de choisir son ou ses représentants à l’Assemblée nationale", a indiqué le maire de Thiès.
 
L’édile a invité "l’ensemble des candidats, quelque soit leur liste, à aller dans le sens de donner aux citoyens sénégalais un scrutin qui va se dérouler dans le calme et la paix".
 
Le coordonnateur départemental de la coalition Bennoo Bokk Yaakar (BBY, majorité), Augustin Tine, qui a voté à l’école Saint-Marcel de Fandène comptant trois bureaux de vote pour 1231 inscrits.
 
Après avoir accompli son devoir civique, il a formulé des prières pour "un vote pacifique et serein" qui permettrait aux citoyens de "faire le bon choix pour l’équilibre de la démocratie, base de l’émergence".
 
Concernant les manquements signalés dans le déroulement du scrutin, il note que les acteurs politiques doivent convenir que "seule l’œuvre divine est parfaite".
 


FD/BK