Tambacounda : des politiques passent en revue les problèmes de Ndoga Babacar
APS
SENEGAL-COLLECTIVITES

Tambacounda : des politiques passent en revue les problèmes de Ndoga Babacar

Tambacounda, 14 jan (APS) - Des responsables politiques locaux de l’Alliance pour la République (APR, pouvoir) de la commune de Ndoga Babacar ont passé en revue, vendredi, plusieurs problèmes auxquels est confrontée leur collectivité dans les domaines de la santé, de la sécurité, de l’agriculture.
 
Lors d’un point de presse donné à Ndoga Babacar par des responsables de jeunes, des femmes et des personnes du troisième âge de l’APR ont évoqué quelques contraintes auxquelles fait face la commune.
 
Dans le domaine de la santé, la municipalité ne compte que deux postes de santé, à Ndoga Babacar et Séworo, lesquels polarisent 107 villages, a dit Babacar Mané, conseiller municipal. La seule ambulance dont disposait la commune et qui avait été amenée par le maire, est tombée en panne, a-t-il ajouté. 
 
Tout récemment, une femme est décédée en donnant la vie, a relevé Sinthiou Ndilane, présidente du groupement de femmes. Faute de véhicule, le poste a recouru à l’ambulance de Maka pour l’évacuer sur Tambacounda, et elle a rendu l’âme avant d’arriver à destination, a-t-elle raconté.
 
Dans le domaine de l’agriculture, Babacar Mané a déploré le fait que la commune n’a pas reçu de matériel agricole lors de la dernière campagne agricole. Pendant l’avant-dernière campagne, le maire avait dû procéder à un tirage au sort pour départager les multiples demandeurs, a-t-il rapporté. 
 
Il a aussi déploré la faible quantité de semences d’arachides mise à la disposition des producteurs de la commune, craignant que la situation ne s’aggrave l’année prochaine, en raison de la tournure que prend à ce jour, la commercialisation.
 
Le conseiller municipal a noté qu’à ce jour, seuls deux privés s’activent dans l’achat de la production d’arachide, aucun point de collecte n’ayant encore démarré, faute de financement.
 
En termes d’approvisionnement en eau, la commune dispose d’un forage, mais dont le château enregistre des fuites.
 
Dans un texte lu aux journalistes, Djiby Diallo, responsable jeune a notamment demandé au président Macky Sall, d’accorder une audience aux leaders locaux, afin qu’ils l’entretiennent de vive voix des difficultés que vivent les populations.

ADI/ASG