Sonko invite à élire
APS
SENEGAL-PRESIDENTIELLE-CAMPAGNE

Sonko invite à élire "un président imbu de valeurs positives"

Saint-Louis, 20 fév. (APS) - Ousmane Sonko, le candidat de la coalition ’’Sonko Président’’, a invité mardi, les citoyens à faire "le bon choix", en élisant "un président imbu de valeurs positives sénégalaises, pour une bonne gestion des ressources" du pays.
 
Lors d’un méga-meeting à la Place Faidherbe de Saint-Louis, Sonko a déclaré : ’’Elire Macky Sall, c’est pour encore 5 ans de misère, de dilapidations des biens appartenant au peuple, au seul profit d’un clan et d’un système".
 
Le programme "JOTNA", mis en place par sa coalition, est un contrat moral avec les sénégalais, a expliqué le candidat à l’élection présidentielle du 24 février prochain.

Il vise à "changer le système pour offrir aux populations, une autre forme de gérer le pays, avec d’abord la restauration des valeurs, ainsi que l’éducation basée sur les valeurs religieuses, pour un Sénégalais intègre, propre et apte à servir son peuple".
 
Le candidat Sonko compte "réconcilier les identités culturelles très riches dans leurs diversités et introduire les langues nationales dans le système éducatif pour une véritable révolution culturelle au Sénégal".
 
Ousmane Sonko a fait part de son ambition de revoir "toutes les formes de coopération, en privilégiant celles qui donnent avantage aux Sénégalais".

Il a aussi annoncé que "certains accords seront renégociés afin que les ressources comme le pétrole, le gaz, le phosphate et l’or, soient exploitées exclusivement au profit de l’économie sénégalaise".
 
Sonko a réitéré par ailleurs son souhait de procéder au "changement de la monnaie francs CFA, par une autre monnaie qui rapporte et profite à l’économie sénégalaise".
 
Rappelant son passage à l’université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis, Ousmane Sonko a loué les valeurs islamiques et culturelles de la vielle ville ’’où l’on voit des jeunes apprendre et réciter le coran sous les lumières des coins de la rue".
 
Le candidat dit avoir "des solutions pour résoudre les problèmes" auxquels la ville de Saint-Louis est confrontée, évoquant la brèche, l’érosion côtière, la pêche, l’agriculture, le tourisme, etc.
 
Le candidat a promis, s’il est élu, de mettre en place "une plateforme pour la région de Saint-Louis en vue d’apporter des changements pour développer la zone nord, qui dispose d’un potentiel économique énorme, avec la pêche, l’agriculture, le tourisme".
 
Très réconforté par la forte mobilisation, Ousmane Sonko s’est dit "rassuré de sa victoire au soir du 24 février dès le premier tour", ce qui lui permettra, a-t-il ajouté, de mettre en œuvre son programme "JOTNA".
 
Mais auparavant, il a demandé aux populations de "voter massivement pour lui tout en sécurisant leur vote jusqu’à la proclamation des résultats".

BD/ASB/OID