Sept listes en lice en Côte d’Ivoire (ambassadeur)
APS
SENEGAL-LEGISLATIVES-DIASPORA

Sept listes en lice en Côte d’Ivoire (ambassadeur)

De l’envoyée spéciale de l’APS : Fatou Kiné Sène
 
Abidjan (Côte d’Ivoire), 27 juil (APS) - Sept des 47 listes en compétition pour les législatives de dimanche ont investi des candidats appelé à concourir pour le seul siège de député réservé à la Côte d’Ivoire, a-t-on appris de l’ambassadeur du Sénégal, Abdou Lahad Sourang. 
 
"Nous n’avons pas encore reçu officiellement les listes" en compétition, "mais d’après nos informations, sept candidats ont été investis ici en Côte d’Ivoire pour le siège à pourvoir", a-t-il déclaré dans un entretien exclusif accordé à l’APS.
 
Trois députés ont été réservés à la circonscription électorale des Sénégalais de l’étranger représentant l’Afrique de l’Ouest, dont un député pour la Côte d’Ivoire, un pour le Mali et un député pour la Gambie, pour un département comptant 15 pays (Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée Conakry, Guinée-Bissau, Libéria, Mali, Niger, Nigéria, Sénégal, Sierra Léone et Togo). 
 
Les candidats mènent leur campagne à Abidjan et dans les autres zones du pays où résident des ressortissants sénégalais, des meetings, rencontres de proximités et autres campagne d’affichage rythmant le quotidien des candidats depuis le début de la campagne, comme au Sénégal du reste. 
 
Une campagne qui se passe "de manière civilisée", a noté l’ambassadeur du Sénégal en Côte d’ivoire, en présence de son premier conseiller Ibrahima Seck. 
 
"Nous allons dans les différentes manifestations religieuses où nous rencontrions les protagonistes, mais ils entretiennent d’excellentes relations", a témoigné l’ambassadeur du Sénégal en Côte d’Ivoire. Il assure que le message transmis a été "clair". 
 
Il leur a été dit qu’ils vivaient jusque-là "en harmonie", bien que les élections à venir demandent que "des choix" soient faits, "mais c’est une courte période", après quoi "nous allons continuer à vivre ensemble, donc faisons tout pour que cela se passe dans la clarté et la transparence", a rapporté Abdou Lahad Sourang. 
 
 


FKS/BK