Saint-Louis : la totalité du matériel électoral en place (officiel)
APS
SENEGAL-PRESIDENTIELES-SCRUTIN

Saint-Louis : la totalité du matériel électoral en place (officiel)

Saint-Louis, 24 fév (APS) - La totalité du matériel électoral a été réceptionnée dans l’ensemble des bureaux et lieux de vote de la région de Saint-Louis, a indiqué le gouverneur Alioune Aïdara Niang, insistant sur la volonté des autorités administratives de créer les conditions permettant aux électeurs "d’effectuer leur droit civique […] en parfaite sécurité".
 
Des gendarmes, policiers et militaires ont été mobilisés afin que "l’ordre, la paix et la quiétude" règnent partout dans les centres et bureaux de vote, pour que les citoyens "votent librement et tranquillement", a-t-il déclaré.
 
Alioune Aïdara Niang s’exprimait à l’issue d’une visite dans des centres de vote de la commune de Saint-Louis et de la commune de Gandon.

Il s’est notamment rendu dans les écoles Abdoulaye Mbengue Khaly et Cheikh Touré, à Guet-Ndar, et à l’école Sor Daga située dans le quartier populaire de Pikine qui polarise le plus grand nombre d’électeurs du département de Saint-Louis.
 
Selon le gouverneur de Saint-Louis, la région totalise 505.553 électeurs inscrits qui vont accomplir leur devoir civique dans 1.094 bureaux de vote.
 
Il a appelé les citoyens à respecter les consignes de sécurité, en allant voter tranquillement, assurant que les forces de sécurité sont chargées de "veiller à leur sécurité, afin que le scrutin se déroule normalement et sans heurt".
 
De son côté, le colonel Mbaye Cissé, commandant de la zone militaire nord, assure que la police et la gendarmerie vont assurer "une bonne couverture sécuritaire", partout dans la région de Saint-Louis avec un dispositif "modulable et réactif, mais aussi fixe et mobile".
 
Il a souligné que les agents des forces de sécurité voteront dans des bureaux où ils sont détachés.

Pour cette raison, la priorité leur sera donnée afin de leur permettre de s’acquitter tôt de leur devoir civique pour ensuite assurer la sécurité des lieux de vote. 
 
Le colonel Cissé a appelé les citoyens à rentrer chez eux après avoir accompli leur droit civique, afin d’éviter les attroupements au niveau des bureaux de vote qui peuvent être "des sources de troubles et autres désagrégements".

BD/ASG/BK