Révision exceptionnelle des listes électorales : Diourbel s’enrichit de 7992 enrôlements
APS
SENEGAL-POLITIQUE

Révision exceptionnelle des listes électorales : Diourbel s’enrichit de 7992 enrôlements


Diourbel, 24 avr (APS) - La commission administrative de révision exceptionnelle des listes électorales a enrôlé 7992 citoyens dans le département de Diourbel à la fin des opérations, lundi dernier a déclaré Ibrahima Ndour, l’adjoint au préfet.


"Nous avons enrôlé vers la fin de la révision exceptionnelle des listes électorales quelque 7992 citoyens. Alors que deux mois durant, on enregistrait entre 7 et 20 personnes" a indiqué M. Ndour.

L’adjoint au préfet de Diourbel qui s’entretenait avec la presse a laissé entendre que "cette situation s’explique par l’habitude des sénégalais qui attendent la 25 ème heure pour venir".


"Lundi, à minuit, fin officielle de la période de révision, des gens étaient encore à l’intérieur de la préfecture pour se faire enrôler mais il ne pouvait pas avoir de prolongement sans un arrêté de la hiérarchie" a souligné M. Ndour.


C’est dire que "l’objectif d’enrôler tous les citoyens qui ont 18 ans n’est pas atteint parce qu’on ne pouvait malheureusement pas aller au-delà de minuit" pour ne pas enfreindre la loi a fait remarquer l’officiel.

Ibrahima Ndour a toutefois indiqué que la commission administrative à réaliser "4636 primo-inscrits dont 1777 pour la commune de Diourbel, 1260 pour l’arrondissement de Ndindy et 1603 pour l’arrondissement de Ndoulo".


"Il y a également une autre frange qu’on appelle inscrits en option 2 c’est-à-dire ceux qui ont plus de 18 ans et qui devraient s’inscrire avec leur pièce d’identité numérisée. Pour ceux-là, nous en avons inscrit 2274, soit 1350 pour Diourbel, 410 pour Ndindy et 514 pour Ndoulo", a-t-il poursuivi.


"Quant aux modifications et duplicata c’est-à-dire ceux qui voulaient changer d’adresse ou qui avaient perdu leur pièce d’identité, nous en avons eu 1074 demandes, soit 347 pour Diourbel, 393 pour Ndindy et 331 pour Ndoulo", a souligné Ibrahima Ndour.


En outre l’autorité administrative a fait part de 7 demandes de changement de statut et d’une seule demande de radiation durant les deux mois qu’a duré la période de revision exceptionnelle.
 


FD/PON