Présidentielle 2019 : l’administration continuera à veiller à l’équidistance entre les candidats (gouverneur de Matam)
APS
SENEGAL-PRESIDENTIELLE-SCRUTIN

Présidentielle 2019 : l’administration continuera à veiller à l’équidistance entre les candidats (gouverneur de Matam)

Matam, 19 fév (APS) - Le gouverneur de la région de Matam (nord), Oumar Mamadou Baldé, a assuré mardi que l’administration continuera à observer une attitude de neutralité vis-à-vis des cinq candidats au scrutin présidentiel du 24 février prochain.
 


"Nous avons veillé et continuerons de veiller à l’équidistance que nous devons mettre en œuvre entre les différents candidats" à l’élection présidentielle de dimanche prochain, a dit M. Baldé.


Le chef de l’exécutif régional qui s’entretenait avec des journalistes précise que "ce processus qui est en train d’être mené se déroule avec une transparence absolue", avec l’implication des plénipotentiaires et représentants de la CEDA (Commission électorale départementale autonome).


Oumar Mamadou Baldé a laissé entendre que cela s’inscrit dans le cadre des "principes qui ont guidé et qui continueront de guider l’action administrative pour ce processus électoral".

Et M. Baldé de citer parmi ces principes le fait de "veiller au respect et à la considération envers les plénipotentiaires de candidats".


​Le gouverneur de Matam a par ailleurs assuré n’avoir "aucune inquiétude" concernant le matériel électoral et les documents électoraux déjà réceptionnés par les préfets et les sous-préfets qui sont à pied d’œuvre pour le travail d’éclatement.


S’agissant de la question de la gestion sécuritaire du processus électoral, Oumar Mamadou Baldé admet que cela a retenu l’attention de l’autorité administrative "au plus haut point", ajoutant que "tout sera fait pour que les citoyens soient protégés avant, pendant et après le scrutin". 


Concernant la carte électorale de la région, le gouverneur a fait noter que Matam compte au total 273.714 inscrits sur les listes électorales dans les départements de Matam, Kanel et Ranérou Ferlo.

Ces citoyens électeurs vont exprimer leur choix dans 601 bureaux de vote logés dans 262 centres.


 


ADS/PON