Pour le SEP/BBY, l’avis du Conseil constitutionnel corrige ‘’une injustice’’’
APS
SENEGAL-LEGISLATIVES-CAMPAGNE

Pour le SEP/BBY, l’avis du Conseil constitutionnel corrige ‘’une injustice’’’

Dakar, 28 juil (APS) - Le Secrétariat exécutif permanent de la coalition Benno Bokk Yaakaar (SEP/BBY, pouvoir) apprécie "positivement" l’avis du Conseil constitutionnel, estimant qu’il corrige ‘’une injustice’’ en permettant aux électeurs n’ayant pu retirer leurs cartes d’électeur biométriques CEDEAO, de voter aux élections législatives de dimanche.
 
"(…) le SEP apprécie positivement l’avis rendu par le Conseil constitutionnel indiquant que le détenteur d’un récépissé dont l’inscription effective sur les listes électorales a été vérifiée peut être autorisé, à +titre exceptionnel+, à voter si la carte d’identité numérisée, la carte d’électeur numérisée, le passeport ou le document d’immatriculation présenté permet de l’identifier", indique un communiqué reçu à l’APS.
 
Réunie en séance extraordinaire, jeudi, cette structure de la coalition présidentielle ajoute : "Une telle décision, qui fait suite à l’initiative du président de la République, rencontre la pleine adhésion du SEP/BBY en tant qu’elle corrige une injustice en permettant aux électeurs régulièrement inscrits sur les listes électorales et n’ayant pu retirer leur carte, de voter aux élections législatives du 30 juillet 2017".
 
Pour BBY, ’’une telle démarche du président de la République fondée sur le respect strict de l’État de droit, à travers la sollicitation de l’avis de la juridiction constitutionnelle, devrait emporter la confiance et l’adhésion de tout acteur politique préoccupé uniquement par l’intérêt des populations et soucieux de l’expression libre et démocratique de la volonté populaire".
 
 

ASB/OID