Paris : un président de bureau de vote relève quelques difficultés dans la procédure
APS
SENEGAL-LEGISLATIVES-SCRUTIN

Paris : un président de bureau de vote relève quelques difficultés dans la procédure

Dakar, 30 juil (APS) - Le président du bureau 25 du centre de vote Palais des Congrès de Montreuil, situé à l’est de Paris (France), Ousmane Bocar Diallo a relevé, dimanche, des difficultés rencontrées par les électeurs dans le processus électoral.

"Le scrutin se passe dans le calme dans le centre qui compte 64 bureaux de vote. Les Sénégalais sont venus en masse. Mais nos compatriotes rencontrent des difficultés dans la procédure", a indiqué à l’APS, M. Diallo.

"Les gens viennent avec leurs cartes d’identité ou leurs récépissés de dépôt mais ne retrouvent malheureusement pas leurs noms sur les listes électorales. C’est une incohérence", a-t-il souligné.

"Il a également été relevé des erreurs sur les noms ou les dates de certains électeurs", a ajouté Ousmane Bocar Diallo, soutenant que "c’est très compliqué même pour les membres des bureaux de vote".

Toutefois a retenu le président du bureau de vote numéro 25 de Paris, "nous essayons d’expliquer calmement la situation à nos compatriotes". 

La forte affluence notée dans la fréquentation des bureaux de vote a amené l’ambassadeur du Sénégal en France, Bassirou Sène à prolonger le vote jusqu’à 20h 30 mn, heure de Paris.

Interrogé par la RTS, le diplomate Sénégalais a dit s’attendre à un taux de participation "record" du fait de la "très forte affluence" des Sénégalais.

Selon lui, cette "affluence prouve l’engouement, la nouvelle considération pour la carte d’identité biométrique, sa force et sa valeur. Cela replace aussi le Sénégal dans son rang de vitrine de la démocratie, de pays de paix et de dialogue".
 
Pour la France, trois députés seront élus à l’issue du scrutin sur les 15 que compte la diaspora pour la 13ème législature.

YFN/PON/ASB