Un responsable socialiste demande la dissolution des mouvements affiliés au PS
APS
SENEGAL-POLITIQUE-REACTION

Un responsable socialiste demande la dissolution des mouvements affiliés au PS


Mbour, 17 oct (APS) – Le secrétaire aux élections de l’Union départementale des coordinations du parti socialiste (PS, majorité) à Mbour, Moustapha Ndiara Faye a demandé, dimanche, au bureau politique de son parti de dissoudre les mouvements affiliés pour sa stabilité.

 


"Nous demandons la dissolution des mouvements affiliés au PS, telle que la JDS (jeunesse pour la démocratie et le socialisme), qui s’attaque à l’image du parti et de son secrétaire général (Ousmane Tanor Dieng), et l’arrêt de la pétition lancée par ce mouvement", a indiqué M. Faye, par ailleurs membre du bureau politique du PS.


"Ces mouvements de soutien sont composés de socialistes certes, mais aussi et surtout de non socialistes et de militants d’autres partis opposés au PS. Et quand on donne aux non socialistes et aux militants d’autres partis l’occasion de participer à la vie du parti, ils ne peuvent que détruire le PS", a estimé Moustapha Ndiara Faye.


Il animait un point de presse à la mairie de Mbour pour, dit-il, apporter "un éclairage" sur la situation du parti socialiste (PS) qui inquiète certains militants.

Pour Moustapha Ndiara Faye, "ces mouvements ne peuvent prendre, orienter ou influencer aucune décision du PS et se débarrasser d’eux est d’autant plus utile qu’ils ne sont ni crédibles ni durables". 


"Il est tout à fait utile de rappeler que c’est le bureau politique du PS qui a laissé aux différentes coordinations la prérogative de décider si le parti doit aller aux prochaines élections législatives avec ou en dehors de la coalition Benno Bokk Yakaar (BBY, majorité)", a souligné M. Faye.

Il a fait remarquer à cet effet que "la majorité des coordinations qui se sont exprimées et veulent que leur parti aille à ces élections dans le cadre de BBY".


Selon lui, "le parti socialiste n’a aucun problème. Ce sont ces gens qui veulent être députés, qui n’ont aucune chance d’être sur la liste du PS mais qui ont un réel problème de voir le parti aller aux législatives avec BBY". 


Pour mettre fin aux polémiques qui, à son avis, détruisent l’image du PS, M. Faye a demandé à la direction de son parti d’officialiser la décision des coordinations d’aller aux législatives avec BBY.

Le responsable socialiste a par ailleurs invité le secrétariat exécutif national, le bureau politique, le comité central, les coordinations et les sections "à vulgariser et désaffilier les mouvements qui agissent et communiquent contre le PS et son secrétaire général".


"Pourquoi spéculent-ils sur la candidature du PS à la prochaine élection présidentielle alors que le comité central a déjà rappelé que le parti socialiste présentera un candidat pour cette élection présidentielle", s’est interrogé Moustapha Ndiara Faye.


 


ADE/PON