Me El Hadj Diouf dénonce ’’une tentative de sabotage
APS
SENEGAL-LEGISLATIVES-SCRUTIN-REACTION

Me El Hadj Diouf dénonce ’’une tentative de sabotage"

Kaolack, 30 juil (APS) - Me El Hadj Diouf, tête de liste nationale de la coalition "Leraal" (opposition), a dénoncé une tentative de ’’sabotage des élections" à Kaolack (centre) où les bulletins de sa liste ont été retrouvés renversés dans plusieurs centres de vote.
 
"On a renversé mes bulletins de vote sur l’ensemble du territoire. C’est une tentative de sabotage qui ne passera pas. Les Sénégalais sont mûrs et savent qui est capable de les représenter a l’Assemblée nationale", a-t-il déclaré a des journalistes après avoir voté à l’hôtel de ville de Kaolack. 
 
"C’est une tentative de sabotage qui ne passera pas. On ne peut pas arrêter la mer avec les bras. Sur l’ensemble du territoire, le gouvernement a refusé d’organiser normalement le vote", a souligné l’avocat, en citant les exemples de Touba (centre) et de certains quartiers de Dakar, la capitale. 
 
Dans la vile de Kaoalack, le vote se déroule normalement en dépit d’un retard plus ou moins important enregistré dans différents centres de vote. 
 
Des difficultés sont surtout notées sur le plan administratif avec des électeurs omis des listes ou ne parvenant pas à retrouve leur lieu de vote. 
 
Des mandataires des listes en compétition pour les législatives et des électeurs n’hésitent pas à se rendre à la préfecture pour réclamer que des solutions soient trouvées à ce problème. 
 
Le préfet du département, Fodé Fall, a reconnu ces difficultés, tout en promettant d’y remédier en s’appuyant sur la loi électorale. 
 
"Le vote se déroule normalement malgré quelques difficultés. J’invite les électeurs à se rendre aux urnes en toute sérénité. Je salue la détermination des membres de l’administration à assurer une bonne organisation du scrutin", a-t-il indiqué dans une déclaration sur les ondes de la radio privée locale "Al Fayda".
 
 "La forte pluie enregistrée samedi dans la soirée n’a pas beaucoup impacté l’organisation du scrutin. Les eaux ont peut être retardé l’ouverture de certains centres de vote, mais n’ont pas empêche la tenue du scrutin", a-t-il fait valoir en langue nationale wolof. 
 
AKS/BK
 

e