APS
SENEGAL-LEGISLATIVES-CAMPAGNE

"Manko wattu Sénégal" craint un faible taux de participation le jour du scrutin

Mbour, 13 juil (APS) – La tête de liste de la coalition gagnante "Manko wattu Sénégal", Mamadou Diouf, dit redouter un faible taux de participation le jour des législatives, invoquant le rythme de retrait des cartes d’identité biométriques, dont une grande partie sont encore en souffrance dans les commissions administratives.

L’ancien député libéral a jugé paradoxal le fait de demander aux citoyens de s’inscrire sur les listes électorales, alors même qu’ils ne sont pas en mesure de retirer leurs cartes d’électeur.

Si la situation perdure, l’ancien président du Conseil rural de Ndiaganiao promet que Manko va consacrer "une bonne place" à la mobilisation et la participation des citoyens aux législatives.

Indiquant que la coalition n’a prévu "ni meeting ni tapage", il a fait savoir que ses responsables ont opté pour des visites de proximité dans les communes et villages du département de Mbour, afin de rencontrer les populations.

Il a informé qu’un comité électoral est mis en place dans les 16 communes du département de Mbour. Aussi, les candidats investis par la coalition gagnante "Manko wattu Sénégal" comptent-ils profiter des marchés hebdomadaires, pour expliquer aux populations le contenu de leur programme et inciter les électeurs à voter "massivement" pour leur liste afin de barrer la route au régime actuel.

Mamadou Diouf, qui dirige cette liste avec Fatou Guèye "Ndiakhate" de la commune de Mbour, a expliqué que le retour au Sénégal de leur leader, l’ancien chef de l’Etat, Abdoulaye Wade, a revigoré les troupes libérales. Et cette dynamique sera maintenue jusqu’au jour du vote.

Il a, par ailleurs, souligné que dans le département de Mbour, la coalition gagnante "Manko wattu Sénégal" n’est ébranlée ni par Benno Bokk Yaakaar (BBY), encore moins par les autres coalitions en lice pour ces élections législatives.

"Si BBY ne compte que sur le bilan du président Macky Sall, au niveau du département de Mbour, pour espérer remporter ces législatives, elle sera battue. Parce qu’on n’y voit aucune réalisation et Mbour est le parent pauvre du régime de Macky Sall", a-t-il relevé.

Il a affirmé que la coalition Manko est en confiance, puisque les investitures ont fait beaucoup de frustrés. Une situation qui, à l’en croire, va profiter à la coalition qui a grappillé dans l’électorat de leurs adversaires. 

ADE/ASG/PON/ASB