La coalition
APS
SENEGAL-LEGISLATIVES-CAMPAGNE

La coalition "Senegaal ca kanam" promet des députés au service "des laissés-pour-compte"

Mbour, 13 juil (APS) – La coalition "Senegaal ca Kanam" dont l’ancien ministre de l’Intérieur, Me Ousmane Ngom, est la tête de liste nationale, promet d’amener à l’Assemblée nationale des députés au service "des femmes et des "laissés-pour- compte" à l’issue des élections législatives du 30 juillet prochain.

Ils ont organisé une caravane de sensibilisation dans le département de Mbour pour présenter leur programme aux potentiels électeurs. Sous la houlette de l’ancien parlementaire, Lamine Dia, des candidats de cette coalition se sont rendus, tour à tour, à la principale gare routière et au quai de pêche situé dans le quartier populeux de Téfesse où ils ont été accueillis par des acteurs de la pêche artisanale.

Inscrit en troisième position sur la liste nationale de ‘’Senegaal ca kanam’’, le président du collectif national des mareyeurs pour le développement du Sénégal, Djiby Ndiaye "Général", a rappelé "les véritables enjeux" de ces législatives, notamment pour les acteurs de la pêche.

"Il est temps que les pêcheurs, mareyeurs et autres gens de la mer soient bien représentés à l’Assemblée nationale, afin que leurs nombreuses préoccupations soient prises en charge", a martelé Djiby Ndiaye "Général", invitant tous les mareyeurs qui aspirent à un meilleur devenir à se mobiliser autour de leur coalition et à voter pour elle.

Après Mbour, la caravane s’est rendue dans la commune de Joal-Fadiouth d’où l’ancien parlementaire Lamine Dia et sa délégation sont allés au quai de pêche pour décliner leur programme.

M. Dia qui a invité les populations à rallier leur cause pour "une Assemblée nationale plus juste", a promis ‘’un renouveau total, une vraie rupture’’ si leur coalition remporte les élections législatives.

La tête de liste départementale de "Senegaal ca kanam" à Mbour, Adama Diop Diallo, a pour sa part indiqué que leur coalition compte apporter de grands changements" à l’Hémicycle et accorder beaucoup plus d’intérêt aux jeunes, aux femmes, aux secteurs de la pêche, de l’artisanat, du commerce, entre autres.

"Une fois à l’Assemblée nationale, nous allons nous battre pour apporter des réformes dans ces secteurs-là, en leur donnant la dignité qu’ils méritent dans le processus de développement du Sénégal", a soutenu Mme Diallo qui a promis également d’œuvrer pour l’"autonomisation des femmes" afin de leur permettre de jouer leur véritable rôle.

ADE/ASB/PON/ASG