Mbour : 179 050 personnes inscrites sur les listes élecctorales, à la date du 16 mars (préfet)
APS
SENEGAL-POLITIQUE-ELECTIONS

Mbour : 179 050 personnes inscrites sur les listes élecctorales, à la date du 16 mars (préfet)

Mbour, 20 mars (APS) - Au total 179 050 personnes se sont inscrites sur les listes électorales dans le département de Mbour (ouest), sur une population électorale totale évaluée à 235 201 citoyens enrôlables, a révélé le préfet Saër Ndao.
 
A Mbour commune, le nombre d’inscrits a atteint 68 530 personnes contre 11 714 à Joal-Fadiouth, a dit le chef de l’exécutif départemental, faisant le point sur des opérations d’inscritption, dans un entretien avec l’APS.
 
Au niveau de l’arrondissement de Sindia, qui couvre les communes de Diass, de Malicounda, de Nguékokh, de Popenguine-Ndayane et de Sindia, il y a eu 61 324 inscrits.
 
Pour l’arrondissement de Sessène dont dépendent les communes de Sandiara, Thiadiaye, Nguéniène et Sessène, le nombre d’inscrits s’élève à 19 882 personnes.
 
Pour ce qui est de l’arrondissement de Fissel, qui couvre les communes de Ndiaganiao et de Fissel-Mbadaane, 17 600 personnes sont déjà inscrites sur les listes.
 
"Au rythme où évoluent les inscriptions au niveau des différentes commissions mises en place, avec 22 machines qui fonctionnent dont six dans la seule commune de Mbour ainsi que les deux commissions mobiles, d’ici la clôture des inscriptions’’, annoncée pour fin mars, a expliqué M. Ndao.

De cette manière, il sera possible d’enrôler "tous les citoyens concernés et, normalement, atteindre le potentiel électoral du département de Mbour qui peut évoluer par rapport aux chiffres des dernières élections", a-t-il ajouté.
 
"Si les chiffres actuels sont à ce niveau-là, cela suppose que la gap pourrait être très rapidement comblé, dans la mesure où le département de Mbour est à plus de 60% de son potentiel électoral inscrit depuis le début des inscriptions", estime le préfet.
 
Il a appelé les populations à se rendre au niveau des différentes commissions ouvertes pour s’inscrire sur les listes électorales, "avant qu’il ne soit trop tard".
 
"Il y a déjà beaucoup de commissions mises à leur disposition", deux au niveau de la préfecture, une commission au niveau du service départemental de l’action sociale, une au niveau du service des pêches, ainsi qu’au CEDEPS, a-t-il signalé.
 
Le stade Caroline Faye compt aussi une commission, "sans compter une commission mobile qui circule pour enrôler les citoyens des quartiers périphériques et des zones les plus reculées de la commune de Mbour", a aajouté Saër Ndao.
 
ADE/BK