Législatives 2017 :  une caravane de
APS
SENEGAL-LEGISLATIVES-CAMPAGNE

Législatives 2017 : une caravane de "Mankoo Taxawu Senegaal" parade à Tambacounda et demande la libération de Khalifa Sall

Tambacounda, 19 juil (APS) - La caravane de la coalition "Mankoo Taxawu Senegaal" a paradé, mardi, dans la ville de Tambacounda, pour sa première activité d’envergure depuis le début de la campagne, avec à la clef comme principal message, la libération de leur leader, le maire de Dakar, Khalifa Sall.
 
Dans l’après-midi, une file de véhicules bondés de militants, et de motos a roulé dans les rues de la commune de Tambacounda, avec à son bord notamment les deux responsables Lansana Kanté, leader local du mouvement politique "And Doolel Khalifa" (ADK) et investi sur la liste nationale de "Mankoo Taxawu Senegaal" et Ousmane Cissokho sur la liste départementale. 
 
"Voter et faire voter la liste de la coalition Taxawu, c’est voter contre l’injustice", pouvait-on entendre en boucle. 
 
Le maire de la capitale emprisonné depuis quelques mois, pour des malversations supposées dans la gestion de la caisse d’avance de sa municipalité, était l’absent le plus présent dans cette caravane, dont les voitures et les tee-shirts portaient sa photo. Son nom était aussi constamment scandé tout le long du trajet.
 
 Les caravaniers ont réclamé la libération "sans condition" de leur chef de file, victime, à leurs yeux, d’une détention "arbitraire", et assimilé quelque peu à Nelson Mandéla, le chantre de la lutte contre l’apartheid en Afrique du sud.
 
Confiants de leur victoire, ils misent surtout sur l’image de leur tête de liste qui vit la campagne électorale derrière les barreaux, pour rallier les électeurs à leur cause et sortir vainqueurs au soir du 30 juillet.
 

ADI/PON