Législatives 2017 : un candidat envisage d’ouvrir un bureau des complaintes pour rapprocher le député du citoyen
APS
SENEGAL-LEGISLATIVES-CAMPAGNE

Législatives 2017 : un candidat envisage d’ouvrir un bureau des complaintes pour rapprocher le député du citoyen


Sébikotane (Dakar), 24 juil (APS) – La tête de liste départementale de la coalition "Mankoo Yessal Sénégal" de Rufisque, Saliou Ciss a indiqué, dimanche à Sébikotane (banlieue dakaroise), qu’il envisage, une fois élu à l’Assemblée nationale, d’ouvrir "un bureau des complaintes pour recueillir les préoccupations des populations".


"Je vais ouvrir un bureau uniquement pour essayer de traduire en actes les problèmes des populations. Ce bureau aura comme principale tâche la collecte des besoins pour trouver des solutions avec mes futurs assistants qui seront pluridisciplinaires" a expliqué Saliou Ciss.

M. Ciss qui recevait la tête de sa liste nationale Modou Diagne Fada est d’avis qu’avec la mise sur pied d’un tel bureau "le citoyen n’aura plus de mal à rencontrer le député de sa localité".

Saliou Ciss a aussi fait remarquer que s’il est élu député, il va s’atteler à "éradiquer le fonds commerce qu’est devenu la politique".

"Nous ferons tout pour que la politique retrouve ses véritables lettres de noblesse qui est de servir la cité. Il y a aujourd’hui une absence totale de conviction qui ternit l’image des hommes de principes qui veulent juste servir leur peuple", a-t-il souligné.

Parlant du retrait des cartes, il a déclaré que "la crédibilité des élections législatives du 30 Juillet prochain dépendra largement du taux de participation des citoyens".



 

MKB/PON