Législatives 2017 : le préfet de Dagana veut relever le pari de l’organisation
APS
SENEGAL-LEGISLATIVES-CAMPAGNE

Législatives 2017 : le préfet de Dagana veut relever le pari de l’organisation

Dagana, 18 juil (APS) – Le préfet de Dagana, Fary Sène a dit, mardi, son ambition de "relever le défi" de l’organisation des élections législatives du 30 juillet prochain dans sa circonscription administrative.
 


"Nous nous avons le défi de l’organisation, une organisation matérielle, de sécurisation de l’ensemble des lieux de vote et de distribution des cartes biométriques. (…) et je ne voudrais pas qu’au jour du scrutin, que l’on m’appelle pour me dire qu’il manque telle ou telle chose dans un bureau de vote" a indiqué M. Sène.

"Je souhaite réaliser une organisation avec +zéro faute+" a-t-il souligné, dans un entretien avec l’APS.

Selon le préfet de Dagana, "toutes les mesures concernant le matériel, la sécurisation de l’ensemble des lieux de vote et la distribution des cartes sont déjà prises pour que les électeurs puissent s’acquitter tranquillement de leur devoir le jour du scrutin".


"Nous avons déjà reçu tout le matériel lourd à savoir isoloir, urnes, bracelets de scellement etc. Ce qui reste, c’est les bulletins de vote,
les listes d’émargements, et les imprimés (procès verbaux et affiches)" a-t-il fait savoir.


Fary Sène a ajouté que l’ensemble des bureaux de vote répertoriés qui ont déjà fait l’objet de visite sont aptes pour être opérationnels le jour du vote.


"Cette visite que j’ai dirigée a été effectuée avec l’ensemble des acteurs concernés", a précisé M Sèye, ajoutant que le mobilier nécessaire pour équiper ces bureaux est déjà mobilisé en collaboration avec l’inspection de l’Education et de la Formation.


Dans la même veine, le chef de l’exécutif départemental a dit avoir déjà pris l’arrêté relatif à la désignation des membres des bureaux de vote après une concertation "large et inclusive" avec tous les acteurs.


"Une réunion du comité électoral a été tenue la semaine dernière, avec l’ensemble des concernés pour discuter des dispositions du code électoral et partager toutes les informations relatives au matériel électoral, la disposition des cartes et les mesures à prendre concernant l’hivernage" a indiqué M. Sène.


Pour la sécurisation du scrutin et des personnes, "une réunion à huis clos est prévue ce mardi, à la préfecture avec l’ensemble des Forces de l’ordre", a-t-il révélé, informant que "le taux de distribution des cartes d’électeur avoisine les 60%".


C’est la raison pour laquelle, le préfet dit réfléchir, en intelligence avec la CENA et les Forces de sécurité, sur les modalités pouvant permettre aux 26 commissions du département de travailler jusqu’à 23h pour aider à la distribution de toutes les cartes déjà confectionnées.

MK/PON