Législatives 2017 : Un investi de BBY à Malém Hodar envisage d’
APS
SENEGAL-POLITIQUE-PORTRAIT

Législatives 2017 : Un investi de BBY à Malém Hodar envisage d’"assumer avec abnégation" son rôle de futur député

Malém Hodar (Kaffrine), 12 juil (APS) - Homme de développement et maire de la commune de Sagna, dans le département de Malém Hodar, Aly Yama Ndao, 60 ans, investi tête de liste de la coalition présidentielle Benno Bokk Yakaar (BBY) pour les élections législatives du 30 juillet prochain, entend, une fois élu, "assumer avec abnégation" son statut de député de la 13-e législature.



"Je suis prêt à assumer mon destin de député une fois élu. J’ai l’ambition et la compétence. Je vais l’assumer avec abnégation", a dit le natif du village de Médina Gowé, situé à 22 km de Malèm Hodar, dans un entretien avec l’APS.

C’est dans ce patelin que Aly Yama Ndao a appris et maîtrisé le Coran avant de prendre conscience des difficultés rencontrées par ses concitoyens confrontés à un manque "criard" d’eau potable.

"C’est à l’âge de 18-22 ans que j’ai fait construire une vingtaine de puits dans mon village natal et environnants" a fait savoir le candidat à la députation.

Aly Yama Ndao, polygame et père d’une dizaine d’enfants d’ajouter : "j’ai toujours aimé apporter une pierre à l’édifice de ma nation. Seul le bien être de ma population m’intéresse".

Sur son engagement politique, l’édile de Sagna informe qu’il a piqué le virus en 1983, date à laquelle il a commencé à accompagner l’ancien président de la République et fondateur du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition), Me Abdoulaye Wade jusqu’à sa chute en 2012.

"Je suis né politique. Mon demi-père fut un grand politicien dans le département de Malém Hodar. De 1983 à 2012 j’ai toujours été derrière Abdoulaye Wade. Mais, puisque j’ai toujours estimé le travail de l’actuel chef de l’Etat, je me suis dit pourquoi pas l’accompagner et continuer à participer au développement de ma commune, de mon département", a fait comprendre M. Ndao.

Acteur de développement effacé, le longiligne maire de Sagna est, depuis son investiture par le chef de l’Etat Macky Sall sur la liste départementale de BBY, en train de se frayer un nouveau chemin au grand bonheur de ses partisans et sympathisants.

"Aly Yama Ndao est un homme véridique. Tout ce qu’il dit il le fait. Nous remercions le chef de l’Etat de nous avoir choisi l’homme qu’il faut à la place qu’il faut", a indiqué Cheikh Ndiaye, son collègue maire de Dianké Souf, dans le département de Malém Hodar.

"Le chef de l’Etat ne s’est pas trompé dans son choix. Aly Yama n’était certes pas connu. Il était tapi dans l’ombre en faisant correctement son travail", a renchéri Adama Ndao, un habitant de la commune de Sagna.

Visiblement satisfait du choix présidentiel, le maire de Sagna a remercié Macky Sall de l’avoir investi comme tête de liste départementale. "Je crois que le chef de l’Etat ne s’est pas trompé en me choisissant comme tête liste départementale. La commune de Sagna est la plus vaste du département de Malém Hodar, j’ai 12.558 électeurs’’, a fait savoir Aly Yama Ndao.

Lequel rapporte que "les 54% des électeurs du département viennent de ma commune. Nous sommes sûrs de notre victoire".
 


MNF/PON