Le taux national de retrait des cartes d’électeur à 70% (ministre)
APS
SENEGAL-ELECTIONS-ORGANISATION

Le taux national de retrait des cartes d’électeur à 70% (ministre)

Dakar, 24 juil (APS) - Le taux de retrait des cartes d’électeur est de 70 % au niveau national avec des disparités en fonction des régions, a soutenu lundi le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo.
 
’’Nous serons prêts le jour du scrutin. Nous invitons les Sénégalais à se déplacer pour retirer leurs cartes et aller voter. Nous sommes à 60 % du taux de retrait à Dakar et au niveau national, le taux de retrait tourne autour de 70 %", a souligné le ministre au terme d’une visite du magasin de stockage du matériel électoral à l’Ecole nationale de police.
 
Selon Abdoulaye Daouda Diallo, ’’la situation évolue en fonction des régions’’. ’’Le plus grand taux de retrait c’est à Ndande à Touba avec un taux de 96 % de retrait des cartes. Il y a d’autres régions comme Kédougou qui se démarquent", a-t-il expliqué.

A Kaolack, par exemple, "on a dépassé 90 % de même qu’à Fatick", a ajouté le ministre de l’Intérieur, selon qui "des difficultés" subsistent toutefois à Saint-Louis et Matam. 
 
A Dakar aussi, ’’il y a des difficultés’’, car la capitale ’’renferme près du quart de l’électorat du Sénégal’’, a relevé Abdoulaye Daouda Diallo. 

’’Cela veut dire qu’il y a un nombre important de Sénégalais qui ont besoin de retirer leurs cartes d’identité biométrique. Nous allons travailler pour mettre en place un dispositif pour qu’un maximum de Sénégalais puissent retirer leurs cartes et aller voter à Dakar", a-t-il souligné.
 
Il précise que le nombre de commissions d’enrôlement est passé de 550 à 1300 commissions de distribution de cartes.

’’Nous avons pensé réorganiser la situation en sortant des arrêtés en fin de semaine passée à Dakar pour rendre plus fluide le retrait. Les cartes sont dans les commissions et les gens doivent s’armer de patience pour pouvoir les retirer", a dit le ministre. 
 
"On a encore quelque jours suffisants pour permettre à chacun de disposer de sa carte. On a envoyé ces cartes dans les lieux de vote pour permettre à tout le monde de retrouver sa carte. C’est une carte biométrique, sous-régionale avec un nombre de contrôles techniques et de sécurité à faire. La production ne peut aller aussi vite qu’on le pense", a-t-il noté.
 
En ce qui concerne la production des cartes, Abdoulaye Daouda Diallo a souligné qu’un taux de 89,41 % est enregistré. Il dit avoir noté "avec beaucoup de satisfaction le bon déroulement du processus jusqu’à présent".

’’Il y a encore du matériel ici mais l’essentiel a été envoyé dans les différentes circonscriptions’’, a t-il assuré.
 
"Cela paraît impressionnant’’ mais "ce qui reste ici comme bulletins de vote, c’est le stock de sécurité. Par moments, il nous est signalé du matériel qui manque dans un bureau et il faudra très rapidement compléter dans la journée pour pouvoir continuer le déroulement des opérations", a fait savoir le ministre.
 
Pour l’étranger, "l’envoi a été fait depuis deux semaines’’ et à ce niveau, ’’il y a aucune difficulté particulière’’, a soutenu Abdoulaye Daouda Diallo.

’’A l’intérieur du pays, on a commencé à déployer le matériel en fonction de la distance des régions par rapport à Dakar. Dans certains cas, il est à noter quelque compléments dans certains départements dont une partie de Dakar, Thiès, Diourbel et Saint-Louis", a dit le ministre. 
 
SKS/OID/BK/PON