Le PVD souhaite des lois pour l’introduction des langues nationales dans l’enseignement
APS
SENEGAL-LEGISLATIVES-CAMPAGNE

Le PVD souhaite des lois pour l’introduction des langues nationales dans l’enseignement


Dakar, 13 juil (APS) - Le Parti de la vérité pour le développement (PVD) compte, en cas de victoire aux législatives du 30 juillet, initier des lois pour l’introduction des langues nationales dans l’enseignement au Sénégal, a indiqué Oumar Sall, un de ses candidats dans le département de Dakar.


‘’Nous voulons revaloriser les langues nationales si nous
sommes majoritaires à l’Assemblée nationale, parce que nous nous sommes rendu compte que les élèves vont aller plus vite en matière d’apprentissage, surtout en ce qui concerne les matières scientifiques’’, a expliqué M. Sall, par ailleurs directeur financier de l’Institut privé de gestion (IPG).


Le candidat du PVD s’exprimait lors d’une caravane organisée dans les rues de la Sicap, par son parti.


‘’Nous allons proposer des lois pour changer les choses si
nous sommes majoritaires. Au Sénégal, quand tu parles français, on te considère comme un intellectuel, alors que ce n’est pas toujours cela. On ne doit pas avoir ce complexe’’, a martelé M. Sall, à l’étape du rond point Liberté 5.


Revenant sur la stratégie du PVD, il a souligné qu’‘’on va
parler aux populations directement en faisant des porte-à-porte, pour leur dire la vérité sur notre projet et nos ambitions à l’Assemblée nationale’’.


‘’Nous devons même rompre avec tous ces privilèges accordés
aux parlementaires, notamment le salaire. Au lieu de payer des salaires, le député qui travaille pour le peuple doit bénéficier d’un per diem journalier en cas de présence’’, a-t-il lancé.

SKS/ASG