A la place du TER, le président de la CIS dit sa préférence pour la relance des chemins de fer
APS
SENEGAL-POLITIQUE-POSITION

A la place du TER, le président de la CIS dit sa préférence pour la relance des chemins de fer

Sakal (Louga), 8 jan (APS) - Le président du parti Convergence d’initiatives pour le Sénégal (CIS), le professeur Ibra Samb, a dit préférer la réhabilitation des chemins de fer à la réalisation du Train express régional (TER) dont le coût est évalué à 567 milliards de francs CFA.
 
"Nous préférons aujourd’hui à Sakal, qui n’est pas desservi par la route nationale, que les trains circulent à nouveau dans les deux sens Saint-Louis-Dakar plutôt qu’au TER", a-t-il dit en marge d’une rencontre politique, dimanche, dans cette commune située au nord-ouest du département de Louga, où passaient cinq trains par jour.
 
"Nous préférons des choses qui permettent aux populations d’avoir une meilleure qualité de vie", a dit l’ancien recteur de l’Université de Thiès, selon qui le financement prévu pour le TER pourrait contribuer à davantage développer l’agriculture.
 
"Cette manne financière destinée à financer le TER aurait été d’un bon apport" pour la politique d’emploi en faveur de la jeunesse, a ajouté le professeur Samb.
 

AMD/BK