Le préfet de Ziguinchor évoque l’urgence de retirer les cartes d’électeur
APS
SENEGAL-ELECTIONS

Le préfet de Ziguinchor évoque l’urgence de retirer les cartes d’électeur

Ziguinchor, 30 juin (APS) – Le préfet de Ziguinchor (sud), Ibra Fall, a invité vendredi les leaders politiques à faciliter le retrait des cartes nationales d’identité et d’électeur, en menant une campagne d’information de proximité jusque dans les foyers.

 
A moins d’un mois des élections législatives prévues le 30 juillet, seules 40% des cartes nationales d’identité et d’électeur ont été distribuées par les commissions administratives, selon M. Fall.
 
Environ 90.000 cartes d’identité biométriques ont déjà été confectionnées, pour quelque 120.000 électeurs du département de Ziguinchor, a précisé le préfet.
 
Selon lui, 45.000 cartes ont déjà été distribuées à ceux qui en avaient fait la demande. 
 
Environ 75.000 cartes sont en souffrance dans les locaux des commissions administratives, en attendant que les propriétaires viennent les retirer, a signalé Ibra Fall.
 
"Nous en sommes à moins de 40%, concernant le taux de cartes déjà distribuées. C’est très faible quand on tient compte du délai fixé pour le retrait des cartes, avant le scrutin" du 30 juillet, a-t-il souligné lors d’une réunion administrative sur les préparatifs des élections législatives.
 
Le préfet de Ziguinchor a partagé avec les acteurs concernés par ce scrutin "les informations pratiques et pertinentes" liées à ces élections.
 
Les échanges ont porté sur la nouvelle carte électorale du département de Ziguinchor, les "modalités" de désignation des plénipotentiaires, des mandataires et des représentants des listes dans les lieux et bureaux de vote.
 
Il était aussi question, lors de la réunion, de la nomination des présidents des bureaux de vote, des "affichages anarchiques", etc.
 
La discussion a surtout porté sur "la phase cruciale de distribution des cartes d’électeur et des cartes d’identité biométriques à puce Cédéao. A la date du 28 juin (mercredi dernier), nous n’avons distribué que 45.000 cartes électeurs, sur un total d’environ 120.000", a signalé Ibra Fall.
 
Il estime que "des actions urgentes" doivent être menées pour "booster le rythme de retrait des cartes d’électeur". 
 
"Nous avons invité les hommes politiques à mener des actions de proximité pour pousser les électeurs à se rapprocher des commissions administratives (…) Les hommes politiques s’étaient fortement mobilisés lors des inscriptions des électeurs. Ils doivent encore faire preuve d’engagement pour pousser les électeurs à aller retirer les cartes", a insisté M. Fall.
 
Selon lui, le nombre des commissions administratives de distribution des cartes nationales d’identité et d’électeur est passé de six à 20, dans la commune de Ziguinchor, une mesure prise pour permettre aux électeurs désireux de s’inscrire de le faire.
 
"Il en est de même pour les arrondissements. Il reste à mener une bonne sensibilisation, par les acteurs politiques, à qui je demande, au besoin, de faire une mobilisation porte-à-porte (des visites domiciliaires, Ndlr) pour informer et sensibiliser efficacement les électeurs" sur l’importance des cartes d’identité et d’électeur, a souligné Ibra Fall.
 
"Contrairement aux scrutins passés, il ne sera plus possible de retirer les cartes d’identité et les cartes d’électeur le jour du vote", a-t-il précisé, en présence des acteurs concernés par le scrutin législatif du 30 juillet.

MTN/ESF/BK