Le niveau de la démocratie sénégalaise
APS
SENEGAL-POLITIQUE-REACTION

Le niveau de la démocratie sénégalaise "n’autorise plus" les violences électorales (politique)

Thiès, 11 fév (APS) - Le Sénégal a atteint une maturité démocratique qui n’autorise plus les violences électorales, a indiqué lundi, à Thiès, le responsable du mouvement "Andou nawlé" (majorité), Abdou Fall.
 
"Les violences, on n’en a pas besoin. Le Sénégal a atteint un niveau de maturité démocratique qui n’autorise plus des violences sous cette forme-là. Nous avons dépassé ça", a dit M. Fall. Il était interpellé par la presse sur la mort d’un militant de la coalition au pouvoir lors d’une bagarre à Tambacounda. 
 
Il relève que le Sénégal n’est plus à l’époque des "comités d’action". "Je ne banalise pas la violence, mais tel que je vois globalement la campagne électorale se dérouler, ce que je note, c’est plutôt une campagne sereine, mature", a toutefois précisé l’homme politique. 
 
"Même le discours des candidats est un discours mature, y compris celui des candidats de l’opposition. Ils ont compris que le discours de la violence n’est pas payant", auprès des électeurs sénégalais, poursuit-il. Il a ajouté que les Sénégalais avaient choisi l’actuel président sortant Macky Sall en 2012, parce qu’il était alors "le candidat le plus serein". 
 
"Lorsque devant les médias, on parle aux citoyens, il faut qu’ils sentent que tu as du respect pour eux", relève l’ancien ministre sous Wade. Pour lui, une certaine façon de parler consiste à "insulter l’intelligence des citoyens". 
 
Il a noté que cette façon de faire la politique en utilisant les méthodes des années 68 et 88 "n’opère plus" au Sénégal. 
 
 

ADI/ASB/MD