Le maire de la Médina et 8 autres personnes placés sous mandat de dépôt
APS
SENEGAL-POLITIQUE-JUSTICE

Le maire de la Médina et 8 autres personnes placés sous mandat de dépôt

Dakar, 9 jan (APS) - Le maire de la commune d’arrondissement de la Médina (Dakar), Bamba Fall, et huit autres personnes ont été placés lundi sous mandat de dépôt, dans le cadre de l’enquête portant sur le saccage de la Maison du Parti socialiste (PS, majorité), à Dakar a annoncé un de leurs avocats.

 
Bamba Fall et ses camarades, poursuivis pour les délits de tentative d’assassinat et association de malfaiteurs, ont été placés sous mandat de dépôt sans qu’ils fassent l’objet de mesures de garde à vue dans cette affaire, a déploré Me El Hadj Diouf dans des propos rapportés par Radio Sénégal (publique).
 
Bamba Fall "n’est pas un criminel, il n’est pas un assassin", a assené l’avocat selon lequel aucun des nervis interpellés après le saccage de la Maison du Parti socialiste n’a donné le nom du maire de la Médina ou d’un autre de ses personnes concernées pour faire le lien avec cette affaire.
 
Aussi Me El Hadj Diouf a-t-il parlé d’une décision "extrêmement grave", dans cette affaire qui témoigne par ailleurs des contradictions internes au sein du PS, une des formations membres de la coalition Bennoo Bokk Yaakaar (BBY), regroupant le parti au pouvoir et ses alliés.
 
Les personnes placées sous mandat de dépôt sont présentées comme des proches du maire de Dakar, Khalifa Sall, dont la ligne politique diverge de celle du secrétaire général du PS, Ousmane Tanor Dieng.
 
Khalifa Sall et ses soutiens militeraient pour une candidature du PS que le maire de Dakar incarnerait lors de la prochaine présidentielle, perspective qu’écarterait Ousmane Tanor Dieng, deux fois candidat malheureux à cette consultation électorale.
 

BK/PON