Le Dak’art 2016, une édition sans déficit budgétaire (officiel)
APS
SENEGAL-CULTURE

Le Dak’art 2016, une édition sans déficit budgétaire (officiel)

Dakar, 3 oct (APS) - Le ministre de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye, a salué lundi à Dakar "le bilan très positif" de l’édition 2016 de la Biennale de l’art africain contemporain (DAK’ART) dont l’organisation n’a pas enregistré de déficit budgétaire, une première selon le président de son comité d’orientation, Baïdy Agne.

Selon un communiqué reçu de ses services, le ministre de la Culture et de la Communication "a salué le bilan très positif de la Biennale 2016 tant sur le plan financier qu’organisationnel et artistique", relevant que "l’événement n’a pas connu de déficit financier". 

Mbagnick Ndiaye recevait le rapport d’activités du 12ème DAK’ART, des mains du président de son comité d’orientation, Baïdy Agne, au cours d’une cérémonie tenue dans les locaux du ministère de la Culture et de la Communication, en présence d’artistes, des directeurs et chefs de service de ce département ministériel.

L’édition 2016 de la Biennale des arts de Dakar "s’est déroulée sans déficit budgétaire, ce qui est une première. De même, les œuvres ont été rendues à leurs propriétaires dans les délais", a confirmé M. Agne, cité par le communiqué. 

Baïdy Agne "a noté la forte implication des populations dans la réussite de la Biennale par le nombre important de visites des élèves, étudiants, mécènes, au niveau des différents sites d’exposition", indique la même source.

Elle ajoute que le ministère de la Culture et de la Communication "prendra dans les meilleurs délais les dispositions nécessaires pour une parfaite préparation et organisation de l’édition 2018 de la biennale de l’art africain contemporain".

BK