La politique est une activité centrale dans les organisations féminines (socio-anthropologue)
APS
SENEGAL-POLITIQUE-GENRE-ANALYSE

La politique est une activité centrale dans les organisations féminines (socio-anthropologue)

Dakar, 30 juin (APS) - La socio-anthropologue Fatoumata Hane juge "centrale" la place de la politique au sein des organisations féminines du Sénégal qui, selon elle, constituent des structures "politiquement engagées", sans occulter le rôle prépondérant qu’elles ont joué dans les mouvements de lutte pour la citoyenneté et les droits des femmes en général.

"La politique est centrale dans leur fonctionnement. Plus l’accointance entre les leaders politiques et les responsables d’organisation est forte, plus ces organisations vont pouvoir mobiliser des ressources et bénéficier des +largesses+", soutient Mme Hane, directrice de l’Institut supérieur de l’enseignement professionnel (ISEP) de Bignona (sud).

"L’engagement dans les organisations féminines apparaît, pour les femmes, comme une forme de légitimité dans le champ politique", ajoute-t-elle.

"La corruption politique (…) est amplifiée par des financements octroyés et des promesses faites aux organisations féminines", affirme-t-elle, quand on l’interroge sur le rapport de la gent féminine à ce fléau.
 
Mme Hane fait toutefois part d’avancées "significatives" dans le positionnement des femmes dans le jeu politique, puisque ces dernières "constituent un poids électoral important", dans la mesure où elles représentent près de 53 % de l’électorat sénégalais. 
 
En conséquence, leur engagement sur le terrain de la politique "semble être la [conséquence] de leur capacité à se mobiliser en réseaux et à s’inscrire dans des dynamiques collectives. Cependant, constate-t-elle, malgré le vote de la loi sur la parité" en 2012, "les femmes restent faiblement représentées dans les instances de décisions". 
 
S’y ajoute que les associations de femmes au niveau local continuent d’être les bases de recrutement des politiques.

Les femmes leaders sont souvent cooptées par les partis politiques qui en font les têtes de file des mouvements de femmes, fait observer la socio-anthropologue.
 
Toutefois, les organisations de femmes "investies dans la bataille de l’égalité des sexes s’activent dans les organisations de la société civile, en s’éloignant d’une certaine manière du jeu politique, tout en essayant de l’influencer", constate Fatoumata Hane. 
 
Interpellée sur le "rapprochement entre le combat politique et le combat pour l’autonomisation des femmes", elle a estimé que les luttes en faveur du droit des femmes et de l’égalité des sexes sont souvent portées par des figures féminines actives dans le champ de la société civile et qui se défendent d’être des politiques.
 
Selon la directrice de l’ISEP de Bignona, la mobilisation collective des femmes est souvent analysée comme une conséquence de l’évolution de la vie politique des pays africains. 
 
Pourtant, relève-t-elle, une approche sociohistorique permet de se rendre compte de leur rôle central dans les mouvements de lutte pour la citoyenneté et d’autres problématiques les concernant.
 
Ce rôle est resté longtemps ignoré et parfois faiblement documenté, a déploré Fatoumata Hane, ajoutant que des figures féminines rarement citées ou peu connues ont joué un rôle jugé déterminant sur ce plan et ont émergé dans des contextes nationalistes pré-indépendance.
 
Ces dernières décennies, souligne la socio-anthropologue, la reconnaissance de la contribution des organisations de femmes à la résolution des problèmes liés au sous-développement économique font qu’elles sont "très bien perçues". 
 
"Aujourd’hui, avec les programmes de lutte contre la pauvreté, on remarque une implication importante des femmes au point qu’il est possible de voir qu’elles sont devenues des actrices de développement local de premier plan", a-t-elle souligné.
 
Selon Mme Hane, des femmes ont fait émerger "des pratiques économiques nouvelles", ainsi que "des dynamiques locales importantes" qui fondent la reconnaissance sociale des organisations féminines de base.

SK/ADL/BK/ESF