La Ligue professionnelle rencontre Macky Sall, ce mercredi
APS
SENEGAL-PRESIDENTIELLE-FOOTBALL

La Ligue professionnelle rencontre Macky Sall, ce mercredi

Dakar, 17 fév (APS) – La ligue sénégalaise de football professionnel reçoit ce mercredi à 12h, au Grand théâtre de Dakar, le président de la République et candidat à sa succession, Macky Sall, annonce un communiqué reçu à l’APS.
 
‘’Ce sera l’occasion pour la famille du football local d’élite et le président de la LSFP, Saer Seck de faire un plaidoyer pour la sauvegarde de plus de 2000 emplois permanents créés par le football professionnel au Sénégal’’, indique le communiqué.
 
Partenaire de la ligue professionnelle depuis le début de la saison de football 2018-2019, le groupe chinois StarTimes a du mal à dérouler son programme et surtout à mettre sur le marché les décodeurs conçus pour la réception des matchs télédiffusés.
 
Il est sous le coup d’une plainte du groupe de presse sénégalais Excaf qui l’accuse ‘’de concurrence déloyale’’, ce dernier ayant acquis des autorités sénégalaises, à travers le CNRA (Conseil national de régulation de l’audiovisuel), les droits exclusifs de commercialiser les bouquets payants sur la Télévision numérique terrestre (TNT).
 
Lors d’une conférence de presse, la LSFP a insisté sur la menace qui plane sur l’existence du football professionnel avec ce différend. D’ailleurs, elle rejette les arguments du groupe médiatique local, faisant savoir que son partenaire ne diffuse que sur le satellitaire.
 
Dès lors, la Ligue professionnelle a sollicité un arbitrage du chef de l’Etat ‘’pour la sauvegarde des intérêts du football professionnel et des milliers d’emplois qu’elle crée à travers le pays’’.
 
Quant au CNRA, gendarme de l’audiovisuel sénégalais, il a demandé au groupe chinois de se conformer aux lois en vigueur en matière de télédiffusion au Sénégal.

Dans le partenariat avec la Ligue sénégalaise de football professionnel, StarTimes qui, a signé un contrat de 10 ans, s’engage à verser 11 millions de dollars et à aménager 10 pelouses synthétiques pour le football sénégalais.
 
Ainsi, le groupe chinois devait lancer, en partenariat avec la télévision publique, la RTS, une chaîne chargée de diffuser deux matchs par journée de championnat et un magazine de 52 minutes.
 
La LSFP a été lancée en 2009 au Sénégal mais depuis cette date, elle a du mal à décoller sérieusement en raison notamment de la faible présence de sponsors et de l’absence de diffuseur.
 
 
 

SD/MD