La coalition
APS
SENEGAL-PRESIDENTIELLE-CAMPAGNE

La coalition "Sonko Président’’ se dit portée vers la victoire à Pikine

Pikine, 19 fév (APS) - La coalition "Sonko Président", se dit portée par les femmes et les jeunes du département de Pikine et compte sur la dynamique de la stratégie qu’elle a mise en œuvre à l’étape des parrainages pour faire adhérer le plus grand nombre d’électeurs possible à la candidature de son leader Ousmane Sonko pour une victoire à l’issue du scrutin présidentiel.

Plus de deux semaines après le lancement de la campagne électorale pour la présidentielle, le 3 février dernier, "la coalition Sonko Président est confiante et sûre de sa victoire au soir du 24 février à Pikine", a déclaré à l’APS Cheikh Aliou Bèye, le coordonnateur départemental de PASTEF, Patriotes du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité, le parti du candidat Ousmane Sonko.
 
La coalition "Sonko Président" a foi en son travail de mobilisation et de sensibilisation à travers les caravanes intercommunales qu’elle a organisées à travers le département de Pikine, selon M. Bèye.
 
De fait, elle déroule ses activités "dans une totale confiance, car toutes les familles qui avaient parrainé Ousmane Sonko sont répertoriées’’ et ont été considérées comme des cibles de la stratégie de sensibilisation mise en place dans le cadre de ces caravanes communales, a-t-il indiqué.
 
"Nous sommes sûrs que nous allons transformer les parrains en votants. D’ailleurs même ceux qui n’avaient pas parrainé notre candidat font partie de notre agenda lors des caravanes et les porte-à-porte effectués depuis le 3 février. Nous répétons ce que nous faisons depuis pratiquement 4 mois lors des parrainages", renseigne M. Bèye.
 
Ce travail est selon lui déroulé en fonction de la force électorale des différentes circonscriptions de Pikine, Keur Massar par exemple comptant plus de 80.000 électeurs, Diamaguène 53.000 et Yeumbeul 50.000 électeurs.
 
"Le parrainage nous avait permis de tester notre capacité d’organisation à travers les cellules des quartiers, des comités jusqu’à la coordination départementale. Aujourd’hui notre principale inquiétude demeure la transparence. Si tout se passe bien, nous allons gagner le scrutin le 24 février prochain", a indiqué Cheikh Aliou Bèye, en charge de la massification à la direction nationale de PASTEF.
 
Il loue par ailleurs l’engagement des deux catégories de la population qui a-t-il dit portent la coalition "Sonko Président", à savoir les jeunes et les femmes.
 
"Dans notre organisation, les jeunes et les femmes jouent un rôle très important. Un tour à notre quartier général sis à Taly Boumak donne une idée sur la présence massive de ces deux catégories de votants dans notre coalition", a fait valoir M. Bèye.
 
La coalition "Sonko Président" n’a "pas de militants mais juste des citoyens libres qui croient à son projet. C’est visible d’ailleurs sur la configuration de nos sièges", a-t-il dit.
 
Cheikh Aliou Bèye ajoute : "Nous avons toutes les informations relatives au programme de Sonko Président dans les différentes communes du département de Pikine sans oublier le QG (quartier général)".
 
Selon lui tous les jours des citoyens viennent s’informer sur le programme et la date d’arrivée du candidat de la coalition Sonko Président.
 
En attendant l’arrivée du candidat Ousmane Sonko, "le travail se poursuivra jusqu’à la dernière minute du temps légal pour battre campagne, c’est-à-dire le 22 février à minuit", a souligné Cheikh Aliou Bèye.
 
 


MB/BK/ASG