L’APR fait part de ses
APS
SENEGAL-POLITIQUE

L’APR fait part de ses "regrets" après l’appel à la violence d’un de ses députés

Dakar, 13 oct (APS) – L’Alliance pour la République (APR) a fait part mardi de ses "regrets", à la suite de la diffusion de propos considérés comme un appel à la violence, dont Aliou Dembourou Sow, l’un de ses députés, est présenté comme en étant l’auteur.
 
"Dans une déclaration largement diffusée sur les réseaux sociaux, notre camarade Aliou Dembourou Sow a tenu des propos inacceptables et inopportuns. L’Alliance pour la République tient à exprimer ses regrets", déclare le porte-parole de l’APR, Seydou Guèye, dans un communiqué reçu à l’APS.
 
"L’APR se démarque de tout propos et de toute démarche aux antipodes de la ligne du parti clairement exprimée à maintes reprises par le président du parti et par nos différentes instances", ajoute M. Guèye.
 
La formation politique dirigée par le président de la République "appelle [ses] responsables et militants à éviter les débats stériles et à rester mobilisés derrière (…) le président Sall, pour un Sénégal tourné vers l’émergence, avec une société solidaire".
 
Aliou Dembourou Sow est présenté comme l’auteur d’une invitation à recourir à la violence pour défendre la candidature de Macky Sall à la prochaine élection présidentielle, au cas où ses adversaires voudraient l’empêcher de se présenter.

Les propos décriés auraient été tenus lors d’une rencontre avec des militants de l’APR dans son fief, Ranérou-Ferlo (nord), dont il dirige le conseil départemental.


ESF/BK