L’AFP mobilise ses militants pour son congrès prévu en novembre
APS
SENEGAL-POLITIQUE

L’AFP mobilise ses militants pour son congrès prévu en novembre

Dakar, 17 fév (APS) – L’Alliance des forces de progrès (AFP, mouvance présidentielle) a organisé, samedi, à son siège national, un week-end académique afin, selon le directeur de l’école du parti, le Pr Mouhamadou Mawloud Diakhaté, de mobiliser ses militants pour le congrès prévu en novembre prochain.
 
‘’Nous sommes en mouvement, en marche pour le congrès. L’AFP est en branle, il y a un paquet, (…), ce week-end académique en est un aspect de la marche vers le congrès’, a-t-il expliqué lors de la manifestation.
 
Selon M. Diakhaté, ‘’il y a aussi d’autres aspects beaucoup plus politiques qui sont constitués par l’investissement de tous les camarades, (…) à la base pour commencer à remobiliser les troupes du parti par la vente des cartes prévue dès les prochaines semaines’’.
 
Même si la date du congrès reste encore à préciser, il demeure que pour le directeur de l’école du parti, ‘’nous sommes dans les rendez-vous pour le mois de novembre’’. Pour lui, "un congrès se prépare’’. 

Ce week-end académique, présenté comme un ‘’nouveau concept du parti’’ et organisé par les cadres et les étudiants, a permis aux militants de discuter du thème : ‘’Sens et objectifs d’un congrès dans la vie d’un parti politique’’, introduit par le sociologue Aly Tandian de l’université Gaston Berger de Saint-Louis. 
 
Pour ce dernier, ‘’la fonction d’un congrès est de voir où se situe les contradictions et comment les mobiliser et en faire des orientations’’. 
 
‘’Le congrès ne doit pas être l’espace où il faut désigner un acteur. La désignation d’un acteur doit se faire dans une autre sphère. L’idée et le rapport que nous avons avec la politique aujourd’hui pose problème’’, regrette le professeur Tandian. 
 
L’histoire de l’AFP, fondé le 16 juin 1999, et la problématique du leadership chez les jeunes, sont les deux autres sujets discutés au siège du parti de Moustapha Niass. 
 
‘’Il y a fort à faire pour l’accompagnement de nos jeunes, pour le complément de formation et d’informations, pour les mettre au devant de leurs responsabilités fondamentales (…), pour l’horizon du parti fixé pour 2024’’, a souligné Mouhamadou Mawloud Diakhaté, par ailleurs président de la commission formation, recherche et développement.

FKS/ASG