L’acte 2 du PSE,
APS
SENEGAL-POLITIQUE-DEVELOPPEMENT

L’acte 2 du PSE, "un variable d’ajustement" des politiques de développement (ministre)


Mbour, 8 fév (APS) – L’acte 2 du Plan Sénégal émergent (PSE) constitue "un variable d’ajustement" de toutes les politiques de développement qui sont en train d’être mises en œuvre sous l’impulsion du président Macky Sall, a affirmé, jeudi à Mbour (ouest), le ministre en charge du suivi du PSE, Cheikh Kanté.


"Le PSE représente un enjeu important dans la politique du chef de l’Etat. L’acte 2 de ce plan est consacré au capital humain, avec un accent particulier sur le savoir-faire et le savoir-être", a notamment dit Cheikh Kanté lors d’une visite de courtoisie à la famille de feu Thierno Mansour Barro de la capitale de la Petite Côte.


Selon M. Kanté, le PSE "donne un sens particulier à la culture qui comprend la religion qui joue un rôle important pour le changement de comportement ainsi la culture des valeurs". 


"Ce que le président Sall a fait en si peu de temps, notamment en matière de modernisation des daaras (écoles coraniques) et des sites religieux, aucun autre chef de l’Etat ne l’a fait", a indiqué Cheikh Kanté qui a sollicité des prières pour sa réélection afin de lui permettre de terminer le travail entamé.


Pour sa part, Thierno Siradji Barro, l’un des porte-paroles de la famille de Thierno Mansour Barro, a souhaité la bienvenue à leur hôte et salué l’accompagnement du chef de l’Etat et de son gouvernement. 


"Aucune famille religieuse du Sénégal ne peut nier l’apport du président Macky Sall notamment sur le plan social avec les bourses de sécurité familiale et la modernisation des sites religieux" a-t-il dit. 


 


ADE/PON