Gossas : La coalition Mankoo Taxawu Senegaal présente son programme aux électeurs
APS
SENEGAL-POLITIQUE

Gossas : La coalition Mankoo Taxawu Senegaal présente son programme aux électeurs

Gossas, 18 juil (APS) - Des responsables politiques de la coalition Mankoo Taxawu Senegaal (MTS, opposition) ont sillonné, mardi, la ville de Gossas (Fatick, centre), pour, expliquent-ils, exposer ’’un programme ambitieux" aux électeurs, selon eux.
 
A bord d’une voiture portant l’image de leur bulletin de vote, le suppléant de la liste départementale et des responsables locaux ont fait part de leurs programmes de campagne aux populations.
 
"Nous avons commencé par des visites de proximité pour parler aux populations de Gossas. Nous voulons un avenir meilleur pour la commune ainsi que tout le département et pour cela, il faut la participation et l’engagement de tout le monde", a expliqué le suppléant de la tête de liste départementale, Serigne Oumar Lô. 
 
Ce jeune marabout se dit engagé à mettre fin aux problèmes sociaux et économiques auxquels sont confrontés les jeunes et les femmes. "Le Premier ministre, un des fils de cette commune, n’a fait jusque-là que des promesses. Il avait promis 150 emplois à la jeunesse et toujours rien. Gossas mérite plus que cela et avec ses cadres, la ville peut se développer", a soutenu Serigne Oumar Lô.
 
Militant du Grand parti (GP), dirigé par Malick Gackou, Serigne Oumar Lô se dit confiant de la "victoire écrasante" de la coalition dont il fait partie. "Les populations ne croient plus aux promesses de Benno Bokk Yakaar. Elles ont vomi cette coalition et cela peut jouer à notre faveur", a-t-il dit, relevant les convictions et l’esprit sain des responsables politiques locaux de la coalition Mankoo Taxawu Senegaal. 
 
Le militant Cheikh Fadel Diop a qualifié à son tour la coalition présidentielle d’union de façade, car "ils (acteurs politiques) ne partagent pas les mêmes visions. Ils ont juste les moyens financiers et ne peuvent même plus assurer la victoire".
 
"Nous croyons au vote sanction. Les électeurs rencontrés depuis le début de la campagne électorale voient en nous de nouveaux types de dirigeants, capables d’améliorer leur cadre de vie’’, a soutenu M. Diop. 

SDI/ASB/ASG