Fichier électoral : les
APS
SENEGAL-POLITIQUE

Fichier électoral : les "points forts" et les "points faibles" mis en exergue

Dakar, 23 nov (APS) - Le comité de suivi des recommandations de la mission d’audit du fichier électoral a fait part, vendredi, de l’existence de plusieurs points forts et faibles dans ce fichier, à l’issue de six mois de travail, a constaté l’APS.
 
"Lors de la restitution, les auditeurs avaient estimé le taux d’erreurs entre 1,241% et 1,989%", a souligné Issa Sall, membre de ce comité de suivi, au cours d’un point de presse. 
 
Dans le rapport d’audit présenté au cadre de concertation sur le processus électoral (CCPE), a-t-il indiqué, les auditeurs ont listé les "points forts et les points faibles du fichier électoral constitué après la refonte partielle des listes électorales".
 
Concernant les points forts, il a noté l’absence de mineurs, de doublons électroniques ou de lieux de vote et de bureaux non référencés.
 
Il a aussi parlé d’adresses électorales bien référencées pour chaque électeur et de données cohérentes.
 
Evoquant les point faibles, Issa Sall a signalé que le total des problèmes les plus importants représente "77.589 enregistrements, soit un taux de 1,241%".
 
"Si l’on y ajoute les problèmes mineurs, le total est porté à 124 326 enregistrements, soit un taux de 1,989%", a-t-il dit, précisant que des recommandations ont été suggérées à cet effet, pour éviter de telles erreurs.
 
Parmi les recommandations, il a évoqué la mise en place d’un algorithme tendant à supprimer le forçage des validations et tant d’autres.
 
"Pour le comité de suivi, l’utilisation d’un algorithme offre une sécurité plus grande bien que la crainte de lenteurs émise par la DAF soit considérée comme légitime", a-t-il fait remarquer, estimant qu’il faudra attendre la fin du processus électoral actuel pour régler cette question.
 
 
 
 
 
 

AMN/OID/ASB