Dénouement crise gambienne : un signe de la maturité de l’Afrique (BBY)
APS
SENEGAL-GAMBIE-POLITIQUE

Dénouement crise gambienne : un signe de la maturité de l’Afrique (BBY)

Dakar, 24 jan (APS) - Le dénouement de la crise en Gambie est l’illustration de la capacité de l’Afrique ‘’à se prendre en charge’’ et marque ‘’la fin de toute forme d’interventionnisme de l’occident dans des conflits dans le continent’’, selon le secrétariat exécutif permanent (SEP) de Bennoo Bokk Yaakaar (BBY, mouvance présidentielle).
 

L’ex-président gambien Yahya Jammeh a quitté son pays samedi soir pour s’exiler en Guinée Equatoriale. Il a accepté de céder le pouvoir à Adama Barrow, déclaré vainqueur de la présidentielle du 1er décembre 2016 par la Commission électorale indépendante.
 
Yahya Jammeh avait dans un premier temps reconnu les résultats et félicité son adversaire, avant de se rétracter, plongeant son pays dans une crise politique profonde. 
 
Il a cédé à la forte pression de la CEDEAO qui avait lancé une intervention militaire, suspendue quelques heures après son déclenchement pour donner une chance à la médiation des présidents guinéen et mauritanien.
 
Dans un communiqué parvenu à l’APS, le SEP de Bennoo Bokk Yaakaar se félicite de la finesse de la CEDEAO qui a permis cette issue heureuse à la crise gambienne.
 
‘’Cette prouesse de la CEDEAO à dénouer avec tact cette crise sans effusion de sang démontre la maturité de l’Afrique, mais également son engagement résolu à parler d’une seule voix pour résoudre tous les problèmes qui se dresseront en travers de son chemin vers l’émergence et la démocratie’’, se réjouit la coalition dans un communiqué de presse. 
 
Elle estime que ‘’cet exploit diplomatique renforce [sa] conviction que l’Afrique est capable de se prendre en charge quand elle est unie et solidaire’’.

La coalition ajoute que ‘’ce dénouement heureux de la crise gambienne sonne comme la fin de toute forme d’interventionnisme de l’occident dans des conflits dans le continent’’.
 
 
Elle se félicite de la ‘’sérénité’’, du ‘’sens du dialogue’’ et de la ‘’ferme détermination des chefs d’Etat de la CEDEAO, en particulier le Président Macky Sall pour le pilotage stratégique de cette opération qui a abouti à la restauration de la volonté du peuple de Gambie’’.
 
‘’C’est là une victoire magnifique qui crée les conditions de renforcement de l’unité des peuples et de la démocratie dans l’espace de la CEDEAO, en même temps qu’elle promeut et consolide la concordance, la paix et la stabilité de manière durable dans les relations entre le Sénégal et la Gambie pour la préservation des intérêts des deux peuples.’’
 
Pour le SEP de BBY, en partant, Yahya Jammeh emporte ‘’avec lui les angoisses de tout un peuple maintenu pendant 22 ans, sous le joug d’un pouvoir autoritaire et impitoyable’’.

ASG/OID/MKB