Demba Diop Sy opte pour le porte-à-porte
APS
SENEGAL-CAMPAGNE-LEGISLATIVES

Demba Diop Sy opte pour le porte-à-porte

Dakar, 19 juil (APS) - Le leader de la Convergence patriotique pour la justice et l’équité (CPJE), Demba Diop Sy a souligné, mercredi, avoir opté pour "la stratégie du porte-à-porte" pour la campagne pour les élections législatives du 30 juillet, estimant que cela "permet de comprendre les préoccupations des populations".


"La stratégie qu’on a adoptée, c’est le porte-à-porte parce que je n’aime pas les grandes manifestations car elles ne permettent pas de savoir ce dont les gens ont besoin, de comprendre leurs préoccupations" a dit Demba Diop Sy, lors d’un entretien avec l’APS.

Pour la tête de liste nationale de la CPJE, "on a imposé cette stratégie à toute notre équipe, d’aller directement vers les gens afin de connaître leurs préoccupations".

Selon Demba Diop Sy, la CPJE qui est présente dans 23 départements cherche un groupe parlementaire "pour pouvoir influer sur les décisions du pays".

"Le groupe qu’on veut, ce n’est pas un groupe parlementaire qui est contre le pouvoir ou contre l’opposition. Nous sommes intéressés par le bien du peuple" a-t-il ajouté.

Diop Sy qui se préparait à une visite de proximité dans Dakar a fait savoir que sa liste va "tout faire" pour avoir ce groupe parlementaire pour "défendre les bonnes décisions et combattre les mauvaises décisions".

Donnant ses raisons sur sa non participation à une coalition, Diop Sy a dit : "je suis parti seul aux élections parce qu’en politique les gens font des alliances alors qu’ils sont sûrs d’avoir des contradictions".

"On voit des socialistes avec des libéraux, des marxistes, des communistes. C’est incompréhensible et c’est par pur intérêt politique" a-t-il analysé, soulignant être "avec des personnes qui croient à mon discours qui est social et économique".

"Le social prime sur tout ce que je fais. Mon discours est aussi économique car je suis un entrepreneur qui pousse les gens à travailler pour réussir dans leur vie. C’est cela ma logique de la politique donc je ne peux être avec tout le monde" a-t-il souligné.

Le leader de la CPJE qui a par ailleurs dénoncé les violences électorales a indiqué que "les gens qui se bagarrent n’ont pas d’idées. Il faut qu’ils se bagarrent pour faire du bruit".

La réalité c’est qu’ils ne "rendent pas service à la politique, car ce n’est pas parce qu’on s’est battu que mon message ne passera pas" a-t-il dit.

Et Demba Diop Sy d’ajouter qu’"une bonne campagne doit se baser sur des thèmes, des messages cohérents au lieu de se mettre à se bagarrer ou à user de la violence".


SKS/PON