Décès de Mamadou Diop, ancien maire de Dakar
APS
SENEGAL-POLITIQUE-NECROLOGIE

Décès de Mamadou Diop, ancien maire de Dakar

Dakar, 26 mars (APS) - L’homme politique Mamadou Diop, maire de Dakar de 1984 à 2002, et ancien ministre de la Santé publique, est décédé lundi à l’âge de 81 ans à Dakar, a annoncé sa famille à l’Agence de Presse sénégalaise.

M. Diop a acquis sa grande notoriété dans l’espace public quand il a été, pendant près de vingt ans, maire de la capitale sénégalaise, mais il était d’abord officier de l’Armée française (1956-60), puis officier supérieur de la Gendarmerie nationale.
 
Mamadou Diop est né le 9 mai 1936 à Dakar. Breveté de L’Ecole nationale des sous-officiers d’active à Saint-Maixent (France) en 1956, il est incorporé à ce titre dans l’Armée française. 
 
En 1960, année de l’accession du Sénégal à l’indépendance, il est promu lieutenant, revient dans son pays et intègre la gendarmerie. Il obtient son diplôme d’état-major en 1964, avant de commander aux compagnies de gendarmerie du Sine Saloum et du Sénégal Oriental. 
 
Il a aussi dirigé l’Ecole de formation et d’application de la gendarmerie nationale. Mamadou Diop atteint le grade de colonel avant d’abandonner la tenue et d’intégrer la magistrature Il devient avocat général à la Cour suprême en 1971.
 
Sous le régime du président Léopold Sédar Senghor, premier président de la République du Sénégal, il est nommé secrétaire général de la Présidence, s’occupant des Travaux publics, du Transport et de l’Urbanisme. Il exerce cette fonction jusqu’au départ de Senghor en décembre 1980.
 
En janvier 1981, à l’arrivée d’Abdou Diouf au poste de président de la République, Mamadou Diop est nommé ministre de la Santé publique dans le gouvernement dirigé par Habib Thiam. En 1984, il devient maire de Dakar, un poste qu’il occupe jusqu’en 2002. Il y devient célèbre avec le surnom "Diop le maire".
 
.Docteur en droit et en philosophie, Mamadou Diop est titulaire de plusieurs décorations (Chevalier de l’ordre du mérite, Officier de l’ordre national du Lion, Croix de la valeur militaire). 
 
Il est aussi l’auteur de nombreux ouvrages. Le dernier en date est intitulé "La gouvernance culturelle - Promouvoir la culture pour construire le développement durable de la nation sénégalaise", paru chez L’Harmattan-Sénégal).
 
Auparavant, il avait fait éditer quatre livres sur le titre générique ’’les fondamentaux de la République’’ : ’’Finances publiques sénégalaise’’, ’’Le pouvoir local’’, ’’L’administration d’Etat au Sénégal’’ et ’’Le système politique Sénégalais’’.
 
ADC/BK