Cayar : les populations invitées à adhérer à la politique du président Sall
APS
SENEGAL-POLITIQUE

Cayar : les populations invitées à adhérer à la politique du président Sall

Thiès, 23 jan (APS) - Le coordonnateur de l’APR dans le département de Thiès, Augustin Tine, a exhorté, dimanche à Cayar, les populations à adhérer à la politique de développement du chef de l’Etat, Macky Sall. 


Le président Sall est en train de mettre en œuvre de grands projets structurants, pour la transformation positive de toutes les régions, afin de faire du Sénégal un pays émergent, a-t-il déclaré, lors d’un grand rassemblement politique initié par le maire de Cayar, en présence de 12 de ses collègues du département de Thiès.
 
Entre autres initiatives du chef de l’Etat, Augustin Tine a cité le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC), la Couverture maladie universelle (CMU), le Programme national de développement local (PNDL).
 
 
 
Sur un autre plan, le coordonnateur de l’APR dans le département de Thiès a indiqué que les commissions installées à Thiès ont permis d’inscrire 62.000 citoyens sur les listes électorales. C’est une tendance acceptable, qui permettra, à l’arrivée, d’inscrire tous les citoyens du département, a-t-il jugé.
 
Il a lancé un appel aux populations de Cayar, leur demandant d’être derrière leur maire pour soutenir le président Macky Sall, afin de lui donner une majorité confortable aux élections législatives de juillet 2017, de manière à lui permettre de bien mener sa politique de développement.
 
Le maire de Cayar, Ndiassé Ka, s’est réjoui de la forte mobilisation des populations de sa localité, qui ont répondu massivement à son appel. Il a souligné que sa commune a bénéficié d’importants investissements de l’Etat, pour son développement et son émergence. 
 
Ndiassé Ka a également révélé que les pêcheurs de Cayar ont aussi reçu des moteurs hors-bord, à des prix subventionnés par l’Etat, afin de leur offrir les conditions leur permettant de bien exercer leurs activités.
 
Dans le domaine des infrastructures, dit-il, Cayar a bénéficié d’un financement de 100 millions de francs CFA du Programme national de développement local (PNDL), pour la réalisation de 2,5 kilomètres de route. L’objectif est de désenclaver une partie de cette zone rurale, mais aussi d’électrifier la localité de Darou Salam.

BD/ASG