Bamba Fall déplore
APS
SENEGAL-LEGISLATIVES-SCRUTIN

Bamba Fall déplore "l’élection la plus cahoteuse depuis 1960"

Dakar, 30 juil (APS) - La tête de liste de la Coalition "Manko Taxawu Senegaal’’ à Dakar, Bamba Fall estime que "depuis 1960, le Sénégal n’a jamais connu une élection aussi cahoteuse" que celle des législatives de ce dimanche.
 
"C’est l’élection la plus cahoteuse, la plus douteuse et la plus frauduleuse de l’histoire du Sénégal", a-t-il soutenu en s’adressant à des journalistes, peu après avoir voté au bureau 3 du centre Nago Samb de Gibraltar.
 
Il a fait état d’une "cacophonie monstre" et d’une "mauvaise organisation qui dénotent de l’incapacité de l’autorité administrative à assurer des élections transparentes".
 
Pour Bamba Fall, maire de la Médina, l’actuel ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, "est le plus médiocre de l’histoire du Sénégal puisque jamais une élection n’a été aussi douteuse avec une organisation chaotique, une cacophonie et des tâtonnements de tout genre".
 
"Après avoir emprisonné des opposants, il y a eu une distribution sélective des cartes d’électeur et un vol organisé", a-t-il soutenu, avec "au dernier moment la décision de voter avec les anciennes cartes d’identité numérisées". 
 
"Aujourd’hui, ce que nous devons faire, a ajouté Bamba Fall, c’est porter plainte contre le ministère de l’Intérieur pour haute trahison, puisque 50 milliards de francs CFA ont été utilisées pour la confection de cartes" d’électeur. 
 
Il souligne que "quand une société gagne un marché et peine à exécuter correctement le cahier de charges, on doit lui servir une mise en demeure". 
 
"La même société a confectionné les anciennes cartes avec toutes nos filiations et nos empreintes, donc on n’avait pas besoin de faire une nouvelle inscription", soutient la tête de liste de "Manko Taxawu Senegaal’’ à Dakar.
 
"De toute façon, ces élections ne seront jamais sincères", estime Bamba Fall, qui a dénoncé en outre le rattachement du centre de vote de l’école Malick Sy à la Médina, alors que celui-ci faisait jusque-là partie de la commune de Dakar-Plateau.
 
A en croire Bamba Fall, "cette école n’a jamais été un centre de la Médina avec 5 bureaux de vote et plus de deux mille électeurs".
 

ADL/BK