BSS juge
APS
SENEGAL-LEGISLATIVES-SESAME

BSS juge "très appréciable" le taux de retrait des cartes d’électeur

Dakar, 24 juil (APS) - La coalition Benno Siggil Sénégal juge "très appréciable" le taux de retrait des cartes d’électeur estimé à 72,6% à la date du 21 juillet, soit 4,5 millions de cartes distribuées.
 
En 2004, la date de clôture des inscriptions a été prorogée à quatre reprises et n’a permis d’enrôler que 5 millions d’électeurs, alors que pour le nouveau fichier, plus de 6 millions d’électeurs ont été inscrits en 5 mois, a soutenu le coordonnateur de la Conférence des leaders de Benno Siggil Sénégal, Ibrahima Badiane, lors d’un point de presse tenu lundi à Dakar.
 
"Il n’y a jamais eu plus de 70% de taux de participation à une élection pendant ces dernières années, alors le taux de retrait est très appréciable", a-t-il souligné.
 
S’y ajoute, concernant le retrait, qu’après 18 mois de production et de distribution de cartes en 2006, il en restait plus de 400 000 non retirées, selon Benno Siggil Sénégal. 
 
Cette coalition de la majorité présidentielle fait ainsi observer que malgré "cette prouesse réussie pendant les inscriptions par rapport à 2006, il est à craindre pour des raisons diverses qu’il subsiste des cartes non retirées".
 
Toutefois, malgré ce "taux relativement correct", si dans 4 jours, la situation n’évolue pas, BSS propose "d’offrir aux électeurs n’ayant pas retiré leurs cartes d’électeur la possibilité de voter avec une pièce d’identification (passeport, permis de conduire, ancienne carte d’identité) et le récépissé d’inscription".
 
"Un tel sacrifice est nécessaire pour permettre à notre pays de sortir de cette situation, d’éloigner le danger qui le guette et de lui éviter une confrontation inutile, puisque périlleuse", a estimé Ibrahima Badiane.
 
Au vu de "l’enjeu du scrutin du 30 juillet prochain", la Conférence des leaders de Benno Siggil Sénégal appelle l’ensemble des acteurs politiques, la société civile ainsi que le peuple souverain à "explorer toutes les issues possibles pour faire baisser la tension ambiante, ramener la paix, la sérénité afin d’avoir des élections apaisées dont les résultats seront acceptées par les acteurs".
 

ADL/BK