Banjul se prépare à
APS
GAMBIE-AFRIQUE-JUSTICE

Banjul se prépare à "juger toute personne" impliquée dans des crimes commis sous Yahya Jammeh (Adama Barrow)

Des envoyés spéciaux de l’APS : Mouhamed Tidiane Ndiaye et Birane Hady Cissé

Banjul, 13 mars (APS) – Le président de la République de la Gambie, Adama Barrow a annoncé, mardi à Banjul, l’installation prochaine d’une commission qui va travailler sur l’établissement de preuves claires en vue de juger toutes les personnes impliquées dans des crimes durant les 22 ans de règne de l’ancien président Yaya Djammeh.

 
 
"Je ne peux pas tout de suite vous dire que Yaya Djammeh sera jugé à telle date. La justice ne marche pas comme ça. Il faut travailler à l’établissement de preuves de façon concrètes. Nous allons installer prochainement une commission dans ce sens" a notamment expliqué M. Barrow.
 
Il s’exprimait au cours d’un point de presse conjoint à l’issue de la première session du Conseil présidentiel sénégalo-gambien en présence de son homologue Macky Sall ainsi que plusieurs autres ministres des deux gouvernements.
 
"Il nous faut une personnalité neutre et indépendante pour présider cette commission qui va se baser sur des papiers clairs et sur des preuves irréfutables, mais pas sur des déclarations d’intentions ou des rumeurs" a insisté Adama Barrow.
 
"Toutes les personnes impliquées dans des crimes prouvés durant ces 22 dernières années seront entendues par des juges indépendants le moment venu. Une fois la commission installée, nous serons en attente de ses recommandations" a poursuivi le président gambien Adama Barrow.
 
Intervenant sur le sujet, le président sénégalais Macky Sall a insisté sur la nécessité pour "les Gambiens de travailler à dépasser ces 22 ans en créant une sorte de commission-réconciliation-vérité à l’image d’autres pays comme l’Afrique du sud’’.
 

MTN/BHC/PON