Awa Marie Coll Seck installe une cellule du COMEVA à Thiénaba
APS
SENEGAL-POLITIQUE

Awa Marie Coll Seck installe une cellule du COMEVA à Thiénaba

Thiès, 3 sept (APS) - Awa Marie Coll Seck, membre de la mouvance présidentielle, a installé dimanche à Thiénaba, une localité de la région de Thiès, l’antenne locale du Collectif en mouvement pour l’équité et les valeurs (COMEVA), un mouvement citoyen qui assume son soutien à la candidature de Macky Sall à l’élection présidentielle de février 2019.
 
Ce mouvement crée en 2012 avait déjà accompagné la même année Macky Sall sans sa campagne pour la présidentielle, a décidé à travers les 200 cellules qu’il revendique dans le pays de l’appuyer en direction de la prochaine élection présidentielle.
 
Le COMEVA se donne comme d’objectif d’ ‘’organiser les communautés pour faire avancer les choses’’ dans leurs localités respectives, en favorisant la création de cadre d’échanges sur les principales problématiques locales, a expliqué son secrétaire général, Makhtar Bâ, lors de l’installation de la cellule de Thiénaba.
 
La manifestation a été notamment marquée par la remise d’un récépissé d’installation à la présidente locale du COMEVA, Alimatou Diop en présence de femmes venues de Bangadji, de Yaba, des villages de la commune de Thiénaba.
 
Elle sera notamment chargée, après avoir rencontré les membres de la cellule et identifié avec eux les difficultés de leur localité, de proposer des solutions, et rendre compte à l’instance nationale. 
 
Il s’agira aussi d’élaborer un plan d’action budgétisé et chercher des soutiens parmi les autorités, organismes et leaders locaux, a expliqué Demba Fall, coordonnateur de la zone centre du COMEVA, regroupant les régions de Thiès, Diourbel, Fatick Kaolack et Kaffrine.
 
Parmi les missions de la nouvelle cellule, figure la vulgarisation de la structure auprès des jeunes et des femmes.
 
‘’Nous voulons cheminer avec des personnes de valeur’’, a précisé le ministre d’Etat Awa Marie Coll Seck, soulignant que ‘’si les gens respectaient les valeurs prônées par la religion, le pays serait développé depuis longtemps’’.
 
L’ancien ministre de la Santé et de l’Action sociale a invité les membres du COMEVA à prendre aussi le meilleur des valeurs traditionnelles ‘’oubliées’’ comme le ‘’jom’’ (détermination, le ‘’soutoura’’ (discrétion) en plus de la discipline.
 
Disant ne pas s’inscrire dans la polémique ni les considérations partisanes, Mme Seck a martelé : ‘’je n’ai que mon mouvement et tout ce que je peux faire pour soutenir le président Macky Sall, je le ferai, pour consolider le travail qu’il est en train de faire pour le pays’’.
 
Les participants à cette rencontre ont surtout évoqué les questions du chômage et de l’abandon scolaire d’élèves en situation difficile. Ce à quoi, la présidente du COMEVA a répondu en relevant la possibilité pour les jeunes de disposer de formation gratuite dans des écoles, grâce au ministère de tutelle. 
 
Elle a fait part de la disponibilité de sa structure à accompagner toute initiative locale allant dans le sens d’encadrer les élèves issus de milieux défavorisés.
 
Le ministre d’Etat avait visité la radio communautaire locale Gindiku FM, partenaire potentiel du COMEVA, avant de rendre une visite de courtoisie au khalife général de Tiénaba Ahmad Tidiane Seck.
 
 

ADI/AKS