L’imam des HLM Shelter aux jeunes :
APS
SENEGAL-PRESIDENTIELLE-APPEL

L’imam des HLM Shelter aux jeunes : "Chérissez votre pays plus que tout"

Dakar, 22 fév (APS) - L’imam de la mosquée des HLM Shelter de de Grand-Yoff (Dakar), Ahma Fofana, a appelé vendredi ses jeunes concitoyens à aimer le Sénégal plus que tout, en s’abstenant de tout acte d’incivisme lors des opérations électorales prévues dimanche, pour le compte du premier tour de la présidentielle.

"Je vais surtout parler aux jeunes qui doivent s’abstenir de jeter ou casser des véhicules lors de l’élection présidentielle de ce dimanche", a déclaré l’imam en langue nationale wolof, dans son sermon prononcé à l’occasion de la prière du vendredi.
 
"’Quand vous aimez votre pays, vous ne devez pas vous permettre ce genre d’actes parce que les biens publics et les voitures de transport appartiennent à tous les citoyens, donc à vous en premier", a-t-il dit.
 
Il a souligné que son message était adressé surtout aux jeunes, "parce que souvent, ce sont les jeunes qui sont les auteurs de ces actes d’incivilité, on trouve rarement des personnes d’âge mur" qui en font.
 
Selon l’imam de la mosquée des HLM Grand-Yoff, le mieux à faire, c’est de s’acquitter de son devoir civique et d’attendre tranquillement les résultats. 
 
"De toutes les façons, au sujet de ces résultats, le Bon Dieu a déjà désigné celui qui sera élu pour diriger la nation", a-t-il relevé, avant d’ajouter : "Nous devons préserver la paix, cette denrée rare que nous envient beaucoup de pays".
 
Aussi le religieux a-t-il appelé les acteurs concernés à respecter et accepter le verdict des urnes. 
 
"Il ne sert à rien de forcer son élection", a-t-il conseillé, soulignant que le Sénégal a besoin de vivre dans la paix. 
 
Quatre candidats, dont le président sortant Macky Sall, sont en course pour la présidentielle dont le premier tour est prévu dimanche. 
 
L’ancien Premier ministre Idrissa Seck, l’universitaire El Hadj Sall, l’ancien inspecteur des impôts Ousmane Sonko comptent parmi les challengers du président sortant, de même que l’avocat Me Madické Niang, ancien ministre des Affaires étrangères.

SD/BK/ASG