Appel au dialogue :  un signe de la volonté de ‘’consolider et de moderniser’’ la démocratie (APR)
APS
SENEGAL-POLITIQUE

Appel au dialogue : un signe de la volonté de ‘’consolider et de moderniser’’ la démocratie (APR)

Dakar, 4 sept (APS) - L’Alliance pour la République (APR, au pouvoir) estime que l’appel au dialogue lancé par le président de la République, Macky Sall, samedi, à l’occasion de la célébration de la Tabaski constitue la preuve de son désir de ‘’consolider et de moderniser’’ la démocratie sénégalaise. 
 
Lors de la ‘’fête du sacrifice’’, le chef de l’Etat s’est dit ouvert au dialogue, estimant qu’ il est impossible de ‘’construire’’ le Sénégal ‘’sans nous parler les uns les autres’’.
 
Dans un communiqué signé de son porte-parole national, Seydou Guèye, l’APR déclare que ‘’cette nouvelle initiative vient confirmer en illustrant avec éclat, sa volonté de consolider et de moderniser notre démocratie, par la construction de consensus forts, ainsi que sa détermination à renforcer l’Etat de droit et à promouvoir la bonne gouvernance’’. 
 
Le parti présidentiel ‘’lui renouvelle ses chaleureuses félicitations et ses vifs encouragements, pour la constance de son engagement irréversible pour le dialogue, la concertation et l’échange avec tous les secteurs de la vie nationale’’. 
 
‘’Pour notre parti, il convient de poursuivre cette dynamique, consolidante de notre démocratie et notre vivre ensemble’’, souligne Seydou Guèye. 
 
Il ajoute que l’APR ‘’lui exprime son soutien sans réserve dans sa volonté de bâtir un Sénégal de paix, prospère et émergent et salue enfin, sa posture de respect des institutions de la République, de leurs prérogatives respectives et de la séparation réelle des pouvoirs’’.
 
‘’Par ailleurs, l’Alliance pour la République fustige avec la plus grande fermeté, les tentatives visant insidieusement à discréditer cet appel au dialogue, au mépris de toute objectivité, en voulant jeter le doute sur les institutions de la République, notamment sur le Conseil constitutionnel, la Cour suprême, la CENA et notre système électoral de façon générale.’’ 
 
L’APR rappelle ‘’que notre système électoral est éprouvé et constitue un modèle de référence’’. Le parti présidentiel rappelle à cet effet les ‘’deux alternances pacifiques en 12 années, au sortir d’élections libres, régulières et transparentes’’. 
 
Il assure que ‘’la consolidation de notre démocratie, la recherche de consensus forts et la promotion de la bonne gouvernance, constituent des principes qui guident l’action de tous les jours du Président Macky Sall qui n’entend point s’écarter de cette ligne directrice […]’’.
 
Il l’‘’invite’’ à ‘’maintenir sa porte ouverte, sa main tendue, et à garder intacte sa disponibilité pour un dialogue national de qualité, dans l’intérêt exclusif du peuple sénégalais’’.

ASG