Aminata Angélique Manga appelle à faire de la Casamance une
APS
SENEGAL-POLITIQUE

Aminata Angélique Manga appelle à faire de la Casamance une "réserve électorale sécurisée pour 2019"

Ziguinchor, 15 oct (APS) – Le ministre de l’Economie solidaire et de la Microfinance, Aminata Angélique Manga a invité, samedi à Ziguinchor (sud), les responsables politiques de la mouvance présidentielle et les militants de l’Alliance pour la République (APR, au pouvoir) à faire de la Casamance "une réserve électorale sécurisée pour Macky Sall en 2019".
 

"Nous saluons cette mobilisation exceptionnelle et cet engagement résolu à accompagner le président de la République. Nous invitons à agir dans le sens de faire de la Casamance une réserve électorale sécurisée pour 2019", a lancé Mme Manga en présence de plusieurs militants et responsables politiques.
 
Elle s’exprimait au cours d’une cérémonie organisée au siège de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY, mouvance présidentielle) à Ziguinchor dans le cadre d’une journée dénommée "Sargal le président Macky Sall".
 
"En me nommant ministre en charge de l’Economie solidaire et de la Microfonance, le président de la République confirme tout l’intérêt qu’il accorde aux fils et aux filles de la Casamance", a laissé entendre l’ancienne directrice générale de l’Agence pour la relance des activités économiques et sociales de la Casamance (ANRAC).
 
Devant une foule nombreuse et des militants acquis à sa cause, Aminata Angélique Manga a listé les différentes décisions prises par Macky Sall pour faire de la Casamance un "pôle expérimental de la territorialisation des politiques publiques".
 
Elle a aussi salué une "politique d’inclusion sociale matérialisée en Casamance par la mise en œuvre de projets et programmes dans les secteurs essentiels pour le développement économique et social de la zone sud tels que l’agriculture, le transport, l’électrification, l’éducation entre autres".
 
Aminata Angélique Manga a ensuite décliné les missions de son département qui vise notamment les jeunes et les femmes. "Les missions sont d’abord nationales, mais en tant que native de la Casamance je prendrai en considération les préoccupations locales et régionales", a-t-elle assuré.
 

MTN/PON