Amath Dansokho, ‘’homme de conviction’’ et de foi’’, selon Moustapha Niasse
APS
SENEGAL-NECROLOGIE-TEMOIGNAGES

Amath Dansokho, ‘’homme de conviction’’ et de foi’’, selon Moustapha Niasse

Dakar, 23 août (APS) - Le leader historique du Parti de l’indépendance et du travail (PIT), Amath Dansokho, décédé vendredi à Dakar des suites d’une longue maladie, à l’âge de 82 ans, était un ‘’homme de conviction et de foi’’, a témoigné le président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse.
 
Le leader de l’Alliance des forces de progrès (AFP) souligne que l’ancien maire de Kédougou ‘’n’a jamais varié dans son choix et son option’’, pour notamment ‘’le respect des droits humains’’, ‘’la démocratie’’.
 
Il a ‘’vécu en homme austère’’ mu par la ‘’recherche du bien et de la vérité’’, a encore réagi le président de l’Assemblée nationale sur Radio Futurs Médias (RFM).
 
Amath Dansokho était ‘’un leader’’ et ‘’donnait toujours l’exemple’’, a poursuivi Moustapha Niasse, assurant n’avoir jamais eu de gêne en l’ayant dans le gouvernement qu’il dirigeait sous le magistère d’Abdoulaye Wade.
 
La présidente du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Aminata Touré, a elle aussi loué les nombreuses qualités du leader historique du PIT, qu’elle a décrit comme ‘’un homme de conviction et de refus’’. 
 
Entre autres, son engagement pour le Sénégal et son combat politique étaient ‘’remarquables’’, a-t-elle vanté en réagissant elle aussi sur les ondes de la RFM. 
 
Un combattant ‘’s’est reposé aujourd’hui’’, a ajouté l’ancienne Première ministre, saluant la mémoire d’un ‘’journaliste professionnel’’ qui avait un ‘’vaste savoir’’.

ASG/ESF